You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.   Ven 3 Juin - 15:13


 YOU & I FEELS LIKE BONNIE AND CLYDE


Adèle raccroche son téléphone sur sa base. Le bruit si distinctif des téléphones à roulette retentit sans qu'elle n'y prête plus attention. Elle a lâché un « ok » juste à la fin de sa conversation. C'était Rachelle. La blonde lui demande de la rejoindre rapidement au Seven Devils -elle adore ce club- parce qu'elle pense avoir besoin de son aide ce soir. Il est tard mais Adèle n'est jamais en reste lorsqu'il s'agit de sortir faire la fête. Et puis si c'est Rach' qui lui demande, elle ne peut rien lui refuser parce qu'elle sait qu'avec elle elle est certaine de passer une soirée de dingue. Alors la rouquine se prépare à la va-vite. Un passage éclair à la salle de bain pour se remettre la mèche en place, elle envoie deux trois coups de spray de son parfum et elle file dans l'entrée en prenant le soin d'éteindre les lumières au passage. Une veste en cuir sur les épaules, ses bottines assorties et la voilà dans la rue, sur le pavé parisien. Que faire ? Siffler un taxi ? Prendre le métro ? « Hmm... Métro ce soir... » Se dit-elle avec une légère moue songeuse. De la monnaie dans ses poches, elle paye son ticket comme une véritable citoyenne modèle, sauf qu'elle influe sur la probabilité pour que la machine lui rende plus d'argent qu'elle n'en a inséré à l'instant. Avec un petit sourire et un air satisfait sur le visage, la voilà partie pour retrouvée son « amie » au club. Il doit être environ vingt trois heures mais cela ne semble pas inquiéter la demi-démone. Est-ce parce qu'elle est sûre de son statut parmi les humains étranges qui constituent la peuplade du wagon ? Ou bien parce qu'elle a foncièrement confiance en cette espèce faible et fragile ? Toujours est-il qu'elle place sur sa tête un casque audio et elle active dans son sac à main le bouton lecture de son walkman. La cassette tourne et démarre lentement en entamant une intro lancinante et mélodieuse, pour finalement partir en trombe et envoyer du pâté. Metallica dans les oreilles, la belle ne peut sortir sans rock n' roll dans les oreilles.

Et c'est après un changement de ligne et huit autres arrêts qu'Adèle arrive à destination. Elle finit par sortir du labyrinthe que forment les couloirs de la station Charles-de-Gaulle Etoile et elle s'attendait presque à être accueillie par Rachelle à la sortie du métro. Mais non, sans doute est-elle déjà dans le club, en train de se préparer ou peut-être même le combat a-t-il déjà commencé. Elle range ses écouteurs et accélère le pas pour rejoindre l'entrée arrière du Seven Devils. Bien connue du videur à l'entrée, le gorille se décale en la saluant pour la laisser rentrer dans la partie « secrète » de la boite. « Merci Franck ! » Lance-t-elle en passant la porte. Jeanine est là au vestiaire et lui attrape son perfecto en lui disant que Rachelle était déjà dans l'arène et que cela semble assez serré jusque là. « Mince je suis en retard. Merci Jeannine... » La voilà qui coure vers la salle du fond. C'est d'ailleurs de là que les bruits proviennent. Des cris, des clameurs, des encouragements... Oui oui, le Seven Devils possède une arrière salle menant à un sous-sol où des combats illégaux sont organisés pour quiconque se sent le courage et la force d'y pénétrer. Et effectivement, son amie à la chevelure blonde tirée en une tresse de sport dans son dos est déjà là, les mains bandées en train d'en découdre avec une espèce de molosse transpirant et grognant plus fort que son bulldog. La démone porte ses doigts à ses lèvres sous la surprise de cette vue immonde et elle retient un souffle d'inquiétude derrière ses dents serrées. « Rach... Dans quoi tu t'es lancée ce soir... ? » Dit-elle pour elle-même dans un murmure à peine audible.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.   Dim 5 Juin - 5:43


YOU & I FEELS LIKE BONNIE AND CLYDE



Un goût métallique emplit ta bouche et se déverse le long de ton gosier. Tu savoure plus que de raison cette liqueur amer et tes lippes fendillées s'étirent en un sourire carnassier. La foule est déchaînée. Elle hurle et acclame les deux combattants dans l'arène. Et toi tu te complais dans cette douleur qui pulse. Tu l'étreins comme un amant. Tu l'accueil et la supplie de rester. Tes claires prunelles reflètent cette folie qui t'habite en cet instant. Cela n'effraie en rien ton adversaire qui se rapproche et entame une série de coups. Tu les esquives, féline et rapide. Les secondes s'étirent. La foule s'impatiente. Et toi, tu danse avec la mort. Tu gagne du temps avant l'arrivée de ta comparse. Car en dépit de cette douleur que tu réclame et espère, l'appât du gain t'émoustille d'avantages. Les hurlements provenant des spectateurs s'intensifient. Ils couvrent la mélodie de ton coeur qui pulse et s'affole sous l'adrénaline. Tu ne l'entends pas mais tu le sens. Ce coeur qui tambourine contre ta cage thoracique. Et tu te concentre l'espace de quelques secondes. Tu tends l'oreille d'avantages et tu l'entends. Non. Tu les entends. Vos palpitants cherchant à perforer vos cages thoraciques. Tu pense halluciner ces bruits que tu n'est pas censée entendre.

Perturbée, tu ne vois que trop tard son poing massif. L'altercation entre ses phalanges et ta joue est violente. Ton corps vacille sur le côté. Tu vois trente-six chandelles et quelques points noirs dansent devant tes yeux. Tes doigts se raccrochent au grillage et en relevant la tête, tu la vois. Cette chevelure flamboyante t'arrache un nouveau sourire. Elle est là, enfin. Cette vision angélique te donne ce regain d'énergie. Cette certitude soudaine d'être invincible. Ce soir tu sortiras gagnante. Tu le sais, car elle est enfin là. La fièvre au corps et la rage au cœur, tu fais volte-face et esquive de justesse une nouvelle attaque. Fini le temps des préliminaires.

Cet esprit sauvage en toi se libère. Cette violence qui bouille en toi dégringole et s'abat sans vergogne sur ton adversaire. Une pluie de coups se déverse. Une valse mortelle et aérienne s'amorce. Ta peau se fendille par endroit, meurtrie par tant de déchéance. Et tu savoure cette affliction. Tu es rapide. Tu es forte. Bien plus que d'habitude. Tu anticipe. Tu esquive. Bien mieux que d'habitudes. Tel un félin, tu bondis sur ta proie. Tes jambes s'enroulent autour de sa taille et si l'une de tes mains reste harponnée à son cou, l'autre devient tempête et ravage ce visage qui te fait face. Cette ascendance s'estompe au moment il t'attrape pour te propulser des mètres plus loin. Ton dos heurte avec force le grillage et tu chute au sol. Cette douleur, bien trop vivace, tu l'aime un peu moins. Immobilisée et sonnée, tes jambes deviennent cotons. Tu rampe un court instant mais déjà une poigne d'acier t'attrape par les chevilles pour te tirer avec force. Retournée comme crêpe sur le dos, tu vois ton adversaire se pencher vers toi. Il est prêt. Prêt à te donner le coup de grâce. Ce détail que tu n'a point mentionné. Ce détail qui a son importance. Ce combat n'aura d'issus qu'une mort. La tienne ou la sienne. Et tu ne veux pas mourir. Ni maintenant, ni jamais. Cet instinct de survis prime au-dessus de tout.

— Adèle, que tu murmure entre tes dents.

Il grogne, ce gros molosse. Ses doigts s'abattent autour de ta gorge. Il jubile, ce gros molosse. Et toi, tu crains pour ta survis. Là où d'autres tenteraient d'éloigner ces tenailles meurtrières, toi tu tâte le sol. Tu cherche sans savoir quoi. Tu espère trouver quelque chose. Peut-être comptes-tu un peu trop sur ton alliée présente parmi la foule? Puis tu te souviens. Cette blessure que tu avais causé à son épaule. Sans attendre d'avantages, tu enfonce ton doigt dans sa chair meurtri. Pareil à de la viande, tu sens ton index s'enfoncer mollement. Son cri te perce les tympans mais son emprise se défait. Tu te saisis de sa tête et la cogne brutalement à la tienne. Tu vois trente-six chandelles une nouvelle fois mais peu importe. Sans perdre de temps, tu administre le coup fatal et brise sa nuque. Le bruit caractéristique t'arrache un frison de plaisir.

Bien trop affaiblie, tu ne tente pas de te relever tout de suite. Tu ignore la foule qui hurle son contentement et tu te retourne sur le ventre. Ta tête se relève et tu cherche Adèle des yeux. Un peu d'aide pour quitter l'arène ne serait pas de trop. Vraiment.




_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Dean A. White



Administrateur
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 823
PROFESSION : Difficile à dire. Dean est ancien observateur, depuis, il vadrouille ici et là , gagnant sa vie avec des petits job malhonnêtes pour la plupart.
LOCALISATION : Chez ta mère.


MessageSujet: Re: You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.   Lun 19 Sep - 11:59

Sujet archivé

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
You & I feels like Bonnie & Clyde ▬ Rachelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP/IG] Bonnie & Clyde
» (famille Whealer-Varnham) BONNIE AND ... CLYDE-GIRL
» L'affaire Bonnie [RP libre]
» The Fantastic Four ♠ réservé pour Presley, Bonnie et Rhys.
» Clyde Vanilla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: Les rps-
Sauter vers: