L'aube à L'envers - Feat Robyn
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 L'aube à L'envers - Feat Robyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Alex M. Godefroid



Gros boulet - Ceci n'est pas la tueuse.
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 348
PROFESSION : Serveuse/Chanteuse dans un groupe de rock, enfin, ça c'était avant le bordel, les vampires, toussatoussa.
LOCALISATION : Dans ton cul au fond à droite, connard.


MessageSujet: L'aube à L'envers - Feat Robyn   Mer 7 Sep - 15:22


L'aube à L'envers
(Verlain) ▽ La lune plaquait ses teintes de zinc. Par angles obtus. Des bouts de fumée en forme de cinq. Sortaient drus et noirs des hauts toits pointus. 


La gerbe collée à la glotte. On m'a foutue dans cette ville de force, contrainte et bafouée. On a tenté de me tuer. Et à présent, il n'y a plus qu'un nom qui trotte dans ma caboche. Robyn. Cette moitié que j'avais appris par cœur à défaut d'être sa véritable sœur. Similaires et pourtant si opposées, elle si lunaire, moi si solaire. J'avais besoin de la voir, de trouver du réconfort dans cette petite partie de mon existence à l'importance pourtant si dominante. Le contrôle de mes gestes se fait de plus en plus hiératique. Mes membres de plus en plus lourds ralentissent ma cadence. Je m'étais promis, depuis mon arrivée ici, que je ne viendrais pas mêler ma sœur adoptive à tout ce merdier.  Que j'attendrais que tout soit calmé. Et c'est jamais arrivé. Et pourtant, tel un putain d'aimant, elle m'attire à elle sans même en avoir conscience. Sûrement qu'elle m'engueulera en apprenant ma présence dans la capitale depuis plusieurs semaines. C'est certain. Mais si je lui explique, elle comprendre, non ? Le doute m'empoigne et je cesse tout mouvement, accrochant mes doigts glacés par la terreur à un réverbère. Mon pendentif magique pend sous mon cou moite, et je me dépêche de le ranger sous mon T-Shirt. Même mon collier tatouage semble serrer ma chair et me couper le souffle. Je le retire machinalement, le fourre dans ma poche et devine les marques rouges qui doivent apparaître sur mon épiderme.

Par réflexe, j'y passe un doigt moite et avise l'immeuble où loge Robyn. Ca fait des semaines que je veux la voir et que je me retiens. Parce qu'ils m'ont dit que c'était une mauvaise idée. Mais mon instinct est plus fort que les ordres de ces coincés en tweed. Ou que ce foutu franco-américain à l'allure plus semblable à un Quaterback qu'à un Observateur. De tous, c'est sûrement le pire. Je fulmine entre mes babines rendues sèches par la soif, et prend quelques secondes pour inspirer et expirer. Expirer, inspirer … Mes doigts accrochent le collier sous le tissu de mon haut alors que je marche lentement, les yeux toujours rivés sur la fenêtre illuminée de son appartement. Les fois où je me suis rendue ici son rares. J'étais trop jalouse de voir la plus jeune de la fratrie quitter le nid avant moi. Jamais je l'aurais avoué, et pas encore à moi-même. Mais à présent, les pieds sur terre et paradoxalement, la tête dans le monde réel, - Le vrai, pas ce monde dépourvu de surnaturel que les humains lambda imaginent être celui des 'adultes' – les choses deviennent cruellement plus claires. J'étais jalouse de ma sœur, celle qui s'était émancipée rapidement.

Et j'en ai terriblement honte aujourd'hui. Car là-bas, j'étais à l’abri. J'avais tout, sans le savoir. Malgré mon incapacité à être totalement normale. J'avais l'ignorance. Et ça, c'est un pouvoir terrible. Je n'ai pourtant jamais été stupide au point d'être aveugle. Robyn n'est pas comme tout le monde, et ça, je l'avais sentie dès son arrivée à la maison. Ce n'était pas que la couleurs de peau de la franco-africaine qui m'avait perturbée durant ma naïve jeunesse. Non, c'était l'aura qui émanait d'elle. Ce petit quelque chose dans son regard. Elle était déjà fascinante à l'époque. Et j'avais appris à me faire à cette part de mystère qu'elle n'avait jamais accepté de dévoiler, à aucun de nous. Et pourtant, personne dans la famille n'avait eu à douter de son affection pur chaque membre de la famille Godefroid. Robyn était et restera toujours un être à part. En ça, nous nous ressemblions énormément. Ce qui nous définis est, en revanche, certainement radicalement opposé. Bien que j'en ignore chaque élément pour l'instant concernant ma sœur. « Elle est mignonne, mais un peu bizarre, ta frangine … » était certainement l'une des mantras que j'avais subi le plus régulièrement.

Et malgré ma dose d'humour, j'avais éclaboussé ces petits connards de mes poings minuscules. C'était comme ça que je m'étais rendue compte que ma force était anormalement élevée, fait qu'on m'avait déjà longtemps expliquer sans que je puisse l'accepter. Après ça, j'étais devenue le phénomène de foire. J'avais surpassé le maître. Personne n'approchait les filles Godefroid. Et ça nous allait très bien. Par la suite, la vie et nos obligations avaient fait le reste, nous séparant toutes les deux. Ce serait mentir que de dire que ça nous avait affectées. On s'était simplement dit que c'était un aparté et qu'on se recroiseraient régulièrement. Sauf que je n'avais plus remis les pieds à Paris depuis une éternité, et Robyn n'était pas revenue en Normandie non plus. Le manque ne s'était pas fait ressentir. Avoir des nouvelles de temps à autre était ce qui me suffisait pour avoir la certitude que tout allait bien pour elle. En soit, le besoin de pressant de la voir depuis quelques semaines était une première pour moi depuis mes quinze ans. Pour une histoire que j'ai déjà oublié. Le temps que mes pensées m'emportent, et me voilà déjà figée devant sa porte. Tremblante, hésitante. Est-ce qu'elle allait seulement bien réagir en apprenant ce qui m'arrive ? Est-ce que je vais seulement avoir les miches de tout lui déballer ? Je me vois mal lui baver en pleine figure un «  Ah, au fait, j'suis potentiellement une élue pour tuer des vampires, mais je suis encore sur liste d'attente. Sinon, ça va toi ? »

Toc toc toc.
Mes doigts frappent la planche de bois sans mon consentement, et j'attends.
Eh merde.

(c) AMIANTE





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Robyn J. Godefroid



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 96
PROFESSION : serveuse.
LOCALISATION : Paris, tout simplement.


MessageSujet: Re: L'aube à L'envers - Feat Robyn   Lun 26 Sep - 14:31

l'aube à l'envers
Alex & Robyn
LA LUNE PLAQUAIT SES TEINTES DE ZINC. PAR ANGLES OBTUS. DES BOUTS DE FUMÉE EN FORME DE CINQ. SORTAIENT DRUS ET NOIRS DES HAUTS TOITS POINTUS.

Déménager à Paris est la meilleure chose qui n’ait jamais pu lui arriver, à Robyn. C'est assez cruel de le voir de cette façon pour toute personne extérieure. Après tout, elle a été recueillie par une famille qui n'en avait pas l'obligation, elle a été acceptée au sein de celle-ci comme un de ses membres à part entière. Mais au fond d'elle, il y a toujours eu autre chose. Un point brûlant et avide de prendre le contrôle de sa personne. La certitude enfouie qu'elle n'était pas une Godefroid autant qu'elle aurait aimé l'être ... Ce n'est pas faute d'avoir essayé, à certaines périodes. Elle avait mis, l'espace de quelques mois et à plusieurs reprises, de côté tous ses souvenirs du passé, tous ces cauchemars doucereux et indomptables qui la hantaient. Mais cela n'a jamais eu l'effet escompté ; elle ne s'est jamais sentie Godefroid comme Alex l'aurait voulu, comme ses parents l'auraient voulu. Une partie d'elle est parvenue à se faire à l'idée, mais son subconscient, lui, est restée là-bas, en Afrique du Sud. Elle ne sait pas bien si cela a été suffisant, mais il lui semble, à elle, que c'est ce qui lui a permis de traverser toutes ces années sans trop de dégâts. Tout le monde doit s'être rendue compte qu'elle n'est pas tout à fait ce que l'on pourrait qualifier de normal, mais elle a su se faufiler entre les mailles de leur suspicion.

Et la voilà qui, aujourd'hui, a su se débrouiller pour obtenir sa vie à elle. Totale indépendance, totale liberté et le sentiment de pouvoir faire absolument tout ce qu'elle voulait quand elle le voulait. Elle n'a pas totalement coupé les ponts avec les Godefroid, il lui arrive encore de leur passer des coups de fil ; mais il est bien loin le temps où elle se sentait enchaînée à une famille en décalage total avec elle et ce qu'elle était réellement. A présent, elle vit en reclus comme bon lui semble. Bien sûr, elle fait aussi des efforts pour ne pas paraître trop étrange aux yeux de tous ; son pouvoir d'adaptation est toujours là. Et pas pour sa santé mentale, mais pour sa sûreté. C'est aussi, elle l'espère, ce qui lui permettra de rester ici aussi longtemps qu'elle en aura l'envie. Tout en pratiquant ses pouvoirs sans se poser trop de questions.

Alors qu'elle est rentrée depuis moins d'une heure, sa journée de travail venant de s'achever, Robyn est encore hésitante sur le déroulé de sa soirée. Poursuivre sa lecture d'un bouquin traitant des forces obscures particulièrement présentes en Afrique du Sud ? Ou bien pratiquer dans sa chambre ? C'est drôle, ce vieux réflexe ne l'a pas quittée. Lorsqu'elle était encore chez les Godefroid, elle était bien obligée de se terrer dans son coin à elle pour ne pas être vue en train de faire des choses qui leur auraient paru étranges en plus d'être déplacées.
Et maintenant qu'elle a tout un appartement à elle et rien qu'à elle, elle continue de se cacher. A croire que rien n'a changé, et qu'elle en est toujours au même point toutes ces années après.

Peut-être que cela lui viendra au fil du temps, peut-être pas. Toujours est-il que ce n'est finalement pas une si mauvaise idée que ça, de poursuivre avec ce comportement ... Quelqu'un vient de frapper à la porte, et Robyn n'ose imaginer à quel point elle aurait été paniquée si tout son bordel avait été déballé au milieu du salon. Elle aurait pu cesser tout mouvement et attendre que la personne derrière cette porte s'imagine qu'elle n'était tout simplement pas là, mais cela n'aurait pas fonctionné. La lumière étant allumée, la personne en question aurait très bien pu le voir ; tant sous la porte que par la fenêtre. Robyn jette un coup d'oeil en direction de la porte de sa chambre, qu'elle constate avec soulagement bel et bien fermée. Vieux réflexe, ici aussi.

Enfin, elle s'avance vers la porte d'entrée et regarde dans le judas. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre, sur le palier, une Alex à l'air mystérieux ! Fronçant les sourcils, mais ne pouvant néanmoins pas s'empêcher de sourire, elle ouvre la porte. Quoi qu'elle en dise, Alex et elle ont partagé beaucoup de choses. Et le fait qu'elles n'évoluent pas dans le même monde - enfin, pas vraiment - ne change ien au lien qui a finit par se créer entre elles, sans que Robyn n'ait eu le droit de donner son consentement ou non bien sûr. « Alex ! Qu'est-ce qui t'amène ici ? » Loin d'elle l'envie d'être brusque ou malpolie, mais c'est vrai que c'est assez surprenant de la voir débarquer chez elle à l'improviste. Non pas que cela la dérange - après tout, son foutoir ne traîne pas dans le salon et tout est très bien rangé, manique comme elle est -, mais c'est surprenant, voilà tout. Presque aussitôt, Robyn s'écarte dans le but de la laisser passer. « Je t'en prie, entre. » Evidemment qu'elle ne va pas la laisser sur le pas de la porte. Elle est curieuse de savoir ce qui l'a fait venir jusqu'ici. Et elle a l'air assez inquiète ; moins souriante qu'à l'accoutumée en tout cas.
Made by Neon Demon

_________________
Oh, what a day, what a lovely day
You're gonna lose control, tonight. I get up in the morning to the beat of the drum. I get up to this feeling, keeps me on the run. I get up in the morning, put my dreams away, I get up, I get up, I get up again. ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Alex M. Godefroid



Gros boulet - Ceci n'est pas la tueuse.
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 348
PROFESSION : Serveuse/Chanteuse dans un groupe de rock, enfin, ça c'était avant le bordel, les vampires, toussatoussa.
LOCALISATION : Dans ton cul au fond à droite, connard.


MessageSujet: Re: L'aube à L'envers - Feat Robyn   Jeu 20 Oct - 12:23


L'aube à L'envers
(Verlain) ▽ La lune plaquait ses teintes de zinc. Par angles obtus. Des bouts de fumée en forme de cinq. Sortaient drus et noirs des hauts toits pointus. 


Malaise. J'ignore ce que je fous ici, maintenant que le battant de la porte dévoile le visage toujours aussi doux et harmonieux de Robyn. Tout comme moi, ses paupières abritent deux prunelles chocolats. On a le même teint de peau, presque la même taille. Elle est plus fine que moi, à cause de la taille de ma poitrine et de mes hanches, mais on nous considère toutes les deux comme deux petits gabarits. Son visage et plus ovale que le miens, et ses filets bruns tirent parfois vers le blond. Mais, en apparence, les gens pensent toujours que nous sommes liées par le sang. Ce qui n'est absolument pas le cas. On a même toutes les deux quelques tâches de rousseurs discrètes. Ca m'a toujours épatée. Globalement, on a pas du tout le même visage. Mais nous possédons ces petits détails qui nous rendent similaires. J'esquisse un sourire maladroit lorsqu'elle ouvre la porte en grand, m'invitant à entrer. J'en aurai presque envie de me jeter à ses bras. Une première ! Je déglutis, la remercie faiblement et entre dans son petit cocon. C'est bien rangé, sans être trop étudier. Mais je détaille à peine l'appartement que je connais déjà pour me tourner vers elle.

Mon coeur bat la chamade et j'ai la bile qui me gratte la gorge. Ca doit bien se voir, car dans les iris de ma sœur, je distingue une parcelle d'inquiétude et d'incompréhension.

« - Tu vas bien ? ...

Question primordiale. Les gens passent avant moi, qu'importe la situation. Si je débarque chez elle, je me dois de prendre des nouvelles sans attaquer directement par mes ... petits tracas. J'ai beau être une fusée, je n'en reste pas moins correctement éduquée. Je me racle la gorge, mal à l'aise. Une première. Mais je meurs de soif. J'ai même peur de sentir la sueur, tellement le traque m'a fait transpirer.

- Je ... Je dois te parler d'un truc très important mais ... Ca a pas été facile de venir jusqu'ici ... J'avoue du bout des lèvres en me frottant le bras droit.

Un sérieux signe d'angoisse.

- Tu ... T'aurais un petit verre d'eau pour moi, s'il-te-plaît ? J'espère que je te dérange pas au milieu d'un truc ... »

Je suis persuadée de sentir une odeur d’encens provenant de sa chambre. Malgré moi, je lâche un petit sourire. Y a des choses qui changeront jamais ...

(c) AMIANTE



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Robyn J. Godefroid



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 96
PROFESSION : serveuse.
LOCALISATION : Paris, tout simplement.


MessageSujet: Re: L'aube à L'envers - Feat Robyn   Lun 24 Oct - 22:14

l'aube à l'envers
Alex & Robyn
LA LUNE PLAQUAIT SES TEINTES DE ZINC. PAR ANGLES OBTUS. DES BOUTS DE FUMÉE EN FORME DE CINQ. SORTAIENT DRUS ET NOIRS DES HAUTS TOITS POINTUS.

Ce n'est pas une mauvaise chose, pour Robyn, de découvrir sa sœur adoptive sur le pas de la porte. C'est même plutôt une bonne surprise. Après tout, quoi qu'elle en pense et quoi qu'elle en dise, Robyn reste très attachée à cette jeune femme, avec qui elle a finalement passé une grande partie de sa vie. Mais cela reste une surprise, un choc peut-être. Que fait-elle ici ? La jeune femme ne peut s'empêcher de se poser cette question en boucle, tout en se comportant de manière civilisée. Elle l'invite à entrer avant de trop la bombarder d'interrogations en tout genre. Se serait-il passé quelque chose de grave ? Il y a quelque chose, dans le regard d'Alex, qui l'inquiète. Mais elle tâche de ne pas s'en formaliser et, surtout, de ne pas se laisser envahir par le stress.
Elle ... Verra bien, après tout.

« Je vais bien. Toi ? » Il était logique de lui retourner la question, même si la réponse lui semble déjà s'esquisser sous ses yeux. Elle n'a pas l'air d'aller si bien que ça. Pas autant qu'à l'accoutumée en tout cas. Habituellement, c'est une véritable pile électrique, toujours le sourire aux lèvres et les yeux pétillants. Elle a l'air un peu ... refroidie par rapport à d'habitude. Et Robyn ne peut que se demander pourquoi, en attendant d'avoir une réponse claire et nette.

Visiblement, ce n'est pas pour tout de suite. Alex fait durer la chose, et Robyn se contente de hocher la tête, l'air un peu grave avant de se faufiler dans la cuisine.
Malgré elle, l'inquiétude l'a gagné et ça ne s'est en rien arrangée par la façon de présenter les choses d'Alex. Qu'a-t-elle de si important à lui dire ? Quelque chose d'assez conséquent pour lui valoir son premier déplacement jusqu'à son appartement quand même ... Plutôt que de faire durer les choses à son tour, Robyn s'empresse de remplir un verre d'eau et le rapporte à Alex. « Tiens. »

« Je vais m'asseoir, hein, ton suspens va finir par me faire faire une syncope. Pour rien, sans doute. » Il vaut mieux s'imaginer que l'objet de sa visite n'est pas si grave, n'est-ce pas ? En tout cas, Robyn s'exécute et se laisse tomber sur le fauteuil le plus proche. Puis elle pose ses yeux interrogations sur sa sœur et attend. Ce n'est pas dans ses habitudes de parler sans cesse, ou même de supplier de mettre un terme à l'attente. Alors, elle attend. Et elle verra ce qui ressortira de tout ça.
Made by Neon Demon

_________________
Oh, what a day, what a lovely day
You're gonna lose control, tonight. I get up in the morning to the beat of the drum. I get up to this feeling, keeps me on the run. I get up in the morning, put my dreams away, I get up, I get up, I get up again. ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'aube à L'envers - Feat Robyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aube à L'envers - Feat Robyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une aube funeste ...
» La milice, et l'Aube Ecarlate.
» Zelda Majora's Mask - L'aube du 4EM JOUR !
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» La lumière de l'aube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
BIENVENUE A PARIS
 :: CENTRE :: Habitations
-
Sauter vers: