GRINDHOUSE GOTHIC ✠
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 GRINDHOUSE GOTHIC ✠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Mer 10 Aoû - 22:05




NEPHTYS NIRVANA BELASKEL
la rue assourdissante autour de moi hurlait


D'après ma carte d'identité, je suis né(e) un 1er NOVEMBRE 1973, par conséquent j'ai DIX-SEPT gouttes de sang à mon actif. J'ai poussé mon premier cri dans les alentours de BUCHAREST et je suis de nationalité ROMANI, DE TRANSYLVANIE EN ROUMANIE. Ce que ma carte d'identité ne dit pas, c'est que je suis CÉLIBATAIRE et que je suis (TRÈS) BISEXUELLE. Mais ça, on s'en fiche n'est-ce pas? Tout comme on s'en fiche de savoir que je suis d'une classe sociale PAUVRE. Après tout, l'argent ne fait pas le bonheur! Non... je sais ce qui vous intéresse vraiment ! Vous voulez savoir si je suis un(e) POTENTIELLE Et bien oui ! Vous m'enviez, maintenant ? Hein ? Non ? Toujours pas ? Même si je vous dis que je suis UNE FUCKIN GAMINE DES RUES, UNE FUGUEUSE. Ah... Quoi ? Comment ça vous m'avez confondu avec quelqu'un ? Et je peux savoir avec qui ? Avec ANNA SPECKHART ... Je vais essayer de prendre ça pour un compliment.

century sex


PRÉLUDE
lorsque le jeu l'emporte sur la raison
"ludo mentis aciem"

Fille de pute ; Nephtys n'a jamais connu son père. Et c'est pas trop ce qui lui manque, parce que les hommes, elle les voit souvent soit comme des proies, soit comme des prédateurs. Les amants et clients de sa mère ont souvent été violents envers celle-ci, et parfois même avec ses deux gosses. Luca et Nephtys, qui à cause du régime en cours en Roumanie et leur mère alcoolo pensaient que Luca était plus jeune jusqu'à tout récemment, où ils ont découvert qu'ils étaient jumeaux. Et leur mère, elle est pas mieux non plus. Persuadée qu'ils sont les enfants du démon et que l'Antéchrist se cache dans sa progéniture, ses paroles violentes se transforment souvent en coups. Depuis, la fratrie Belaskel s'est lentement éclipsée en grandissant, Nephtys devenant une fugueuse hebdomadaire et Luca travaillant en secret pour maintenir le foyer.

Luca et Nephtys ; c'était pas les jumeaux comme on en entend souvent. Ils se protégeaient un peu quand la merde partait, mais sinon, ils étaient ni des copies, ni des opposés. Luca a toujours eu la vie difficile auprès des gens, parce que dès le début de la puberté, il a juste arrêté de parler. Il regardait, tout, et comprenait. Élaborait des inventions ingénieuses avec du matériel de maison. Nephtys, c'était l'enfant raté, celle qui passait son temps à flirter avec les garçons et avec la maladie mentale. Bipolaire, complexe du martyr, ses manies pyromanes alternent avec des moment de détresse profonde où elle est persuadée d'être le mal incarné et qu'allant en Enfer de toute façon, sans âme, elle peut se permettre plein de coups bas.

Envoyés dans une école chrétienne extrémiste ; à cause des délires de leur mère, parce que malgré leur ascendance Romani ils n'ont vécu dans un camp que les deux premières années de leur vie, en Transylvanie. Selon leur mère, il fallait ramener l'Antéchrist dans le droit chemin, non ? Uniforme, membres du clergé comme professeurs et élèves turbulents ou carrément fanatiques, les jumeaux Belaskel séchaient leurs cours de façon régulière. Sinon, Nephtys amenait la perversion dans les âmes des jeunes gens, leur faisant découvrir plein de petits plaisirs interdits dans les murs d'un lieu saint comme celui-ci. Et puis Maria Costa, une élève, a disparu, et les soupçons (malgré les preuves de la police qui les innocentaient) se sont tournés vers eux. Néanmoins, Nephtys reste très croyante, sans pour autant appliquer tant que ça les propos des écrits saints.

Belle ; Nephtys le sait. De longs cheveux noirs ondulés, un teint marmoréen, des yeux gris très clairs. Elle est grande, elle est solide, elle a un visage d'ange et une voix rauque de la cigarette et de l'alcool. Malgré ses dix-sept ans, Nephtys a beaucoup plus d'expérience de vie en dépravation que la plupart des gens, sûrement par rébellion vis-à-vis l'institut. C'est une séductrice, une veuve noire, une mante religieuse. C'est l'irresponsabilité même, incapable de voir les conséquences de ses actes et malgré un coeur qui est au final tourné vers le bien, ses actions quotidiennes sont teintées de perversion. Elle ne recule devant rien, Nephtys.

Elle a volé une moto ; parce qu'il fallait s'échapper, vite, du danger qui la traquait. Même si elle est théoriquement débarrassée, elle craint le retour du Mal et de son Jeu maléfique. Tout au long de la dernière année, elle a continué à avancer vers l'Ouest, quittant sa terre natale au profit d'une ambiance plus clémente. Loin des horreurs qu'elle a pu faire, poussée par la main du Démon. On la reconnaît facilement, petite bête noire qui dort dans les maisons abandonnées et dans la chambre d'hommes qui la désirent pour une soirée ou plus. C'est comme ça qu'elle survit. Elle a apprit le français grâce à une policière haïtienne qui l'avait prise comme protégée, à Bucharest.

Un tatouage de chat noir ; dont elle ne se souvient plus l'origine. Probablement lors d'une soirée trop arrosée. Mais selon elle, il représente le malheur qu'elle apporte avec elle tout comme les neuf vies qui semblent être collées à sa peau. Parce qu'elle survit, Nephtys, toujours, même si elle le mérite pas. Alors, veste de cuir couverte de piques et de broderies anarchistes, crucifix ironiquement pendu au cou, bague en forme de griffe accrochée langoureusement à la commissure de sa lèvre, elle avance. Toujours.

Forme d'albinisme ; elle est très sensible à une exposition prolongée au soleil et peine à voir clairement lors d'une journée dégagée. Elle pense que ça vient de consanguinité dans la famille, parce que Luca avait le même problème, et ça pourrait expliquer leurs troubles mentaux respectifs. En plus de les rendre incapables d'avoir un beau bronzage californien (du moins, sans quelques cloques et brûlures peu sexy), leur teint cadavérique les rend peu crédibles quant à leur ethnie particulière.

Elle est sans Observateur ; parce que le démon l'a tué au tout début de son Jeu. Elle sait désormais ce qu'elle est, ce que ça représente, mais elle n'a plus aucun repère et n'a toujours pas reçu de nouvelle aide à cause de son mouvement incessant. Elle voue une haine farouche aux vampires, qui étaient les pions principaux du Jeu. Elle en a vu de toutes les couleurs à cause d'eux. Et a dû laisser derrière un monde qui, dans le feu et la cendre d'une révolution, meurt de toute façon alors que ses pas la mènent plus loin vers l'horizon. Mais à Paris, elle se sent bien. Elle se sent en sécurité. Si seulement c'était la vérité.

Elle a joué à un Jeu ; c'est un démon qui lui a fait découvrir qu'elle était une potentielle d'une façon particulièrement cruelle. Un Jeu, dans lequel le but était de découvrir qui les participants étaient réellement, au fond d'eux. Luca et elle y ont été pris, et le démon les a fait passer dans une sorte de rallye cauchemardesque et absurde par tous les psychopathes les plus givrés de l'Europe de l'Est. Certains étaient des vampires, des sorciers. D'autres démons. Mais surtout des humains, ce qui a convaincu Nephtys que l'homme est capable de choses tout aussi horribles que les créatures de l'ombre. Néanmoins, à l'aide de mises en scène de mauvais goût et de manipulation, Nephtys a découvert qu'elle était une Potentielle. Le but était sûrement de s'amuser avec elle avant de la tuer, et pourtant le démon l'a épargnée. Alors que tous les autres participants sont tombés. Alors que le démon a manipulé Nephtys en lui faisant croire qu'elle devait tuer son jumeau pour son bien, et qu'elle la fait. Alors elle erre, rôde, dans l'espoir qu'un Observateur la trouve et lui montre la voie. No wonder pourquoi elle se saoule et se drogue pratiquement tous les soirs, maintenant.




DERRIÈRE LE MASQUE
joyeux noël à une personne très spéciale


PSEUDO † morning glory, mais appelez-moi hélo plutôt qu'un nom de fleur badass  sunny  AGE † syndrome de peter pan † COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? † BAZZART IL ME SEMBLE † TON AVIS SUR CE DERNIER ? † tel le chihuahua devant un biscuit pour chiens, j'ai fait pipi d'excitation SCÉNARIO OU INVENTÉ ? † inventé ~ UN PETIT MOT A AJOUTER ? C'est trop cool de jouer une punk à l'ère de la guerre contre les skins, après ce que ma mère m'a raconté et tout  



FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Mer 10 Aoû - 22:07




       
STRIGOI EXCRUCIATI
il y a de grandes flaques de sang sur le monde
où s'en va-t-il tout ce sang répandu
Est-ce la terre qui le boit et qui se saoule
 
   

1988.

Des clopes. Le festival Monsters of Rock, une bouteille à la main, dans la fumée et les jeunes qui ressemblaient à des fantômes. T'avais fui Bucharest pour l'Angleterre avec un petit copain que tu comptais laisser avant qu'il le fasse, après qu'il se rende compte que t'étais pas trop vierge et que ça le rende mal à l'aise. Tu prendrais ton coup, et puis tu fuirais. Comme toujours. Comme chaque fois que les lettres c-u-r-v-a* menaçaient de t'être envoyés à la figure. Parce que t'étais pas comme Mama. T'étais comme personne, pas même comme ton frère Luca qui était en fait ton jumeau.

C'était flou, mais ton petit copain reçu un poing à la gueule. Tu reconnus le crâne chauve des agresseurs, leurs croix de fer. Fuckin skinheads. Et en amour comme à la guerre, tout était permis.

Tu titubas, innocente avec tes grands yeux et tes joues de pisseuse de quinze ans, soulignée par ta longues chevelure noire sertie de fleurs blanches. Ils ricanèrent. Et tu leur explosas leur sale face de néo-nazi avec ta bouteille de vodka.

1988. Punks contre Skinheads. La violence était ton amante, et elle ne te quitta jamais totalement.

*curva, en roumain, veut dire "pute" ou "salope"

1989 ; Novembre

T'étais encore intoxiquée quand t'as découvert que le monde était beaucoup plus sombre que tu le pensais. Et pour une fille de pute, une ado dépravée sans avenir et sans vraie maison avec des bleus venant des mecs comme de ta mama, ça voulait dire beaucoup. T'étais avec ton jumeau, et t'as vu le Diable.

Impossible de le reconnaître, parce que c'était le Diable.

Par la suite, t'apprendrais que c'était un démon. Un vrai. Mais là, devant toi alors que tu te grillais un joint sur le porche de l'appartement des Belaskel, c'était qu'un gars. Un gars beau, trop beau pour être réel, un gars qui te donnait des frissons là où c'était interdit. Le crépuscule saignait dans le ciel, mais t'avais été libre toute la journée ; t'avais séché les cours, encore et toujours, surtout qu'avec la fille disparue tout le monde pensait que t'étais responsable. C'était facile, pointer les gamins étranges qui "invitaient les ténèbres dans la maison de Dieu". Et ça te faisait chier.

Alors t'en avais envie, de cette danse avec le Diable. Tu t'étais approchée, langoureuse, en lui proposant une cigarette. Et lui, il avait explosé de rire. Un rire dément. Tu veux jouer à un jeu ? T'avais dit oui, parce que t'étais folle et que les jeux, peu importe si le gars avait l'air fou, c'était ton péché préféré.

Et Luca, ton frère autiste, il a crié.

1989. C'était le début du Jeu.

Les sous-terrains de Bucharest

Tu te réveillas violemment, et comme par instinct, tenta de te libérer des chaînes dont tu connaissais même pas encore l'existence. Autour de toi, des télés, partout, des dizaines sur chacun des murs et qui sans antenne, diffusaient que des parasites qui te donnèrent envie de gerber. Ton coeur menaçait d'exploser dans ta poitrine, mais c'était bon, ça te donnait l'impression d'être en vie. Confuse, des yeux fébriles se déposaient sur chaque détail de la pièce, à la recherche d'une issue, d'une échappatoire.

Fallait que tu sortes, merde. Qu'est-ce qui s'était passé cette fois-ci ?

T'avais finalement reçu ton inconscience dans la gueule ?

Puis, une ombre, dans un coin de la pièce illuminée. Près de ce qui était la silhouette d'une porte. Une ombre recroquevillée, indéfinie, peut-être là depuis le début. Mais t'aurais dû la remarquer, non ? Et pourtant, elle semblait ancienne, plus ancienne que la ville et ses entrailles. Maintenant que tu la voyais, tu l'entendais, aussi. Sa respiration, profonde et sifflante, lente comme celle d'un junkie en manque devant une cristalline pile de meth.

Ça sonnait pas humain, même si ça l'était.

Tu manquas hurler. Mais fallait pas. C'était un jeu, non ? Tu te forças à rester immobile, et d'une voix aguicheuse, tu susurras :

"T'aurais dû me payer un verre avant."

La peur faisait chevroter ta voix, c'était pas crédible pour deux sous. Et pourtant, l'ombre, d'abord immobile, s'approcha lentement d'une démarche boiteuse. Sa respiration, de plus en plus forte, s'approcha jusqu'à ton oreille, alors qu'une odeur immonde de pourriture te monta aux narines. La lumière des écrans précisa les détails du prédateur.

Un homme, le regard fou, couvert de tatouages. Drogué jusqu'aux dents.

"Elles sont belles, à la télé, non ?," grinça-t-il dans un râle. "Toi aussi t'es belle. Et j'ai envie de t'avoir avec les autres beautés, éternelles."

Les sous-terrains de Bucharest, partie 2

D'abord, c'était une espèce d'habitation chtonienne beaucoup trop aisée pour le coin, avec des bibliothèques et de l'argenterie et des belles choses. Et ensuite, quand tu réussis à crocheter la serrure de la porte de métal, c'étaient les sous-terrains de Bucharest.

Tu les reconnus immédiatement, parce que t'y étais allée plusieurs fois. Le nightlife, c'était ici quand ça devenait plus ou moins légal pour le con de gouvernement communiste extrême. Mais aussi, tu savais qu'il fallait pas s'égarer. Là, tout de suite, y'avait personne, mais bientôt tu pourrais tomber dans un tout autre genre de cauchemar. Les caïds de la drogue. La mafia. Tout ça.

T'essayas de calmer tes tremblements. Essuya les larmes qui coulaient de tes yeux. Garda ton estomac en place malgré la nausée qui menaçait d'exploser à tout moment. Fallait pas qu'on te voit, pas maintenant. Ta robe de tulle blanche était toujours blanche, malgré les feuilles mortes qui s'y accrochaient avec obsession. Le ruban dans tes cheveux tenait à peine en place. Mais par-dessus tout, t'avais l'impression qu'on pouvait lire dans les égratignures sur tes mains ce que tu venais de faire.

C'était un psychopathe. Il le méritait. Ça tu l'avais compris, sans même avoir eu tant besoin du Démon pour te l'expliquer. Mais merde. T'avais reconnu le corps de Maria Costa, dans la pièce d'à côté, quand il t'y avait amenée pour te torturer. Alors t'avais craqué. La Bête était sortie, cette rage meurtrière qui t'emportait parfois quand la violence entamait sa comptine assassine. T'avais fait ressortir cette brutalité qui t'avais attiré tellement d'ennuis, quand tu défonçais des skins. Et tu l'avais étranglé.

Ça avait pas été dur. L'adrénaline avait eu raison de son corps drogué au max.

Mais voilà, c'était fait. Il gisait quelque part d...

La respiration sifflante.

Une course claudicante.

Juste là, derrière toi.

"MERDE," tu glapis avant de détaler à toute allure.

Allemagne, un mois plus tard.

La neige tombait, lentement, telle la cendre après les bombes. Le froid te piquait le visage mais tu ne ressentais rien, pas même ton coeur mort et tes pensées noyées. L'horreur, plus qu'une mélodie lointaine et le son de tes pas qui craquaient sur la glace n'en faisaient plus partie.

T'avais poussé un long cri, en réalisant que tout était terminé. Le Jeu avait tiré le rideau, terminé la prestation dans un anti-climax triste et sans intérêt. T'étais seule, complètement seule, au milieu d'une planète qui se réveillait d'un long sommeil. Le corps couvert de bleus, d'égratignures, et il y avait du sang, aussi. Brun comme la terre, il se mélangeait à la poussière qui craquelait sur ta peau en une variété insensée de teintes de gris.

T'étais rendue dans une douche. Comme ça, bizarrement. Le temps avait rompu. Mais c'était pas surnaturel, c'était mental. L'eau chaude fit fondre la glace à l'intérieur de toi, et avec le dégel les souvenirs revinrent. Cette cicatrice-là, c'étaient les vampires du manoir piégé. Celle-là, le maniaque des sous-terrains de Bucharest, tellement lointain à présent. Le Démon (Barbatos, son nom t'étais désormais connu) vous avaient manipulés depuis le début, toi et les autres que t'avait parfois seulement croisés. Il t'avait fait croire que tuer Luca était la meilleure décision alors que ton esprit était déjà brisé par la peur. Et tu l'avais supplié de ne pas te laisser t'en sortir, parce que tu pouvais pas revoir Mama sans Luca. Et il avait ri.

"Bucharest brûle."

Tu sursautas. C'était ses paroles exactes. Mais en fait, la voix ne provenait que de la télévision dans l'autre pièce, encore allumée par les occupants partis faire les courses ou quelque chose du genre. Bucharest, en révolution. En-fuckin-fin. Tes rares potes allaient être contents. T'allais pas rester longtemps dans cet appart de toute façon. Peut-être vivre dans les murs de certaines maisons, en bonne squatteuse que t'étais devenue. Mais t'allais jamais revenir.

Pourquoi toi ?

Pourquoi toi, t'avais survécu, et pas les autres ? Pourquoi c'était toi, qui était passée au travers de tout ça parce que t'avais peut-être un avenir grandiose de défonceuse de vampires et autres créatures beaucoup plus terrifiants que dans les histoires ? T'avais lu Dracula (tout le monde avait lu Drac, en Roumanie), et c'était pas pareil. C'était jamais pareil. Tu voulais pas être une Tueuse. Tu voulais juste... Juste...

En fait, tu voulais rien.

Et à la place de pleurer, tu te mis à rire. Peu importait si t'avais pas de mentor pour l'instant, comparée aux autres filles de ton genre. Tu t'en sortais toujours. T'étais Black Kitty, t'étais invincible, une coquerelle immonde qui viendrait toujours pourrir la vie de ceux que tu haïssais. Et t'allais pas te laisser faire.

Paris, 1990

Tu vivais dans un appartement condamné en ne faisant aucun bruit. Et tu vivais là depuis quelques mois, déjà. Un sorcier t'avait soufflé dans un bar que la Tueuse était morte, et, cachée sous des traits d'humaine innocente, t'avais fait la conne. Alors que, séductrice, tu te traçais tranquillement un visage dans le décor.

1990. Par choix, tu te préparais pour la bataille.




FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Alecto Dumas



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 485
PROFESSION : Lycéenne et accessoirement tueuse en série


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Mer 10 Aoû - 23:13

Oh, une autre ado!!!! BIENVENUUUUUUUUE :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola:

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 0:26

HAN OUAIS on est cool les ados

Merci Et puis-je dire que j'approuve x30000 Elle et le gif de profil est babe ? Et le pseudo ?

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Marius Romanski



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 259
PROFESSION : Autrefois dans le quartier de la loi, uniquement rentier à présent.
LOCALISATION : Plusieurs appartements dans Paris.


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 0:29

Transylvanie !

Ces choix parfaits

Bienvenue et courage pour la rédaction

_________________
Go ahead, make my millennium.
Die, die, we all pass away. Don't wear a frown 'cause it's really okay. You might try and hide, and you might and pray, but we all end up the remains of the day ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 0:40

TRANSYLVANIE!!! C'toi qui a les choix parfaits yo

Merci

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Fionola Koskinen



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 28/06/2016
MESSAGES : 389
PROFESSION : Serveuse dans un bar-restaurant le jour, dans une boîte de strip-tease la nuit


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 8:21

Bienvenue parmi nous !!
Et bon courage pour ta fichette On a des potentielles bien badass par ici ^^

_________________
You were a star, my dear, the brightest in all the skies. But stars burn out, my dear, and everything golden dies. ©️ Candy Apple
raising away the darkness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rebecca Lafont



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2016
MESSAGES : 180
PROFESSION : Etudiante Universitaire

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 9:31

Bienvenue parmi nous, potentielle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Akhénaton V. Orello



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 19/06/2016
MESSAGES : 664
PROFESSION : Femme d'affaires // Traficante (Tu le veux? Elle peut te l'obtenir.)
LOCALISATION : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 11:49

C'est où qu'on signe pour l'adopter?

_________________

Sinners confess your Sin
I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees -
When you hurt, when you suffer, I'm a werewolf undercover - I can't say I'm not alive -I wouldn't want it any other way♠️ A. Morissette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Alecto Dumas



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 485
PROFESSION : Lycéenne et accessoirement tueuse en série


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 12:09

Merciiiiiiiiiiiii

Je suis tout de même outrée que personne ne m'ait proposé aussi de m'adopter alors que je suis quand même super mignonne !

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 17:58

Hey merci vous autres Team potentielles

FONDONS UNE FAMILLE

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Alecto Dumas



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 485
PROFESSION : Lycéenne et accessoirement tueuse en série


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 18:36

Owaiiiiii j'ai toujours rêvé d'une sœur à découper à aimer !!!

_________________

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Jeu 11 Aoû - 18:46

...

*recule précautionneusement *

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Ven 12 Aoû - 0:57

Aaaaaaaaaah!!!! Je viens de répondre dans la partie question des membrounets! Mais je crois que ta décision est prise du coup. C'est génial! Je commencerais à lire ta fichette demain (parce que là, yé trop la tête en choux fleur xD).

EN TOUT CAS!!! BIENVENUE SUR LE FOFO!!!!



Si jamais tu as des questions, un soucis, SURTOUT n'hésite pas à venir solliciter le staff!!!!!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Ven 12 Aoû - 2:08

Yooooooooooo merci !! Ouais bon en fait je faisais ma fiche et je l'aurais modifiée après réflexion si ma demande était acceptée (comme ça le gros aurait déjà été écrit ) Mais en écrivant j'me suis rendue compte que Potentielle ça va mieux avec l'histoire et tout, et pis je l'ai mise albino pour garder un peu l'ironie

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Ven 12 Aoû - 2:50


TU ES VALIDÉ(E)
Félicitations, fais voir le croupion !
Maintenant que tu as imposé tes racines sur les terres d'IF, te voilà membre. Et en tant que membre, tu as le droit de garder le silence de fouiner sur le forum pour bien démarrer ! Pour ce faire, on est sûrs que tu l'as sûrement déjà lu, mais dans le doute, file voir le règlement ! Une fois que c'est fait, tu peux poster ta fiche de liens/rp, faire quelques demandes, ou même demander un rp ! Si tu veux poster un scénario, c'est par-là !

Tu peux aussi flooder dans ce coin ou te balader sur notre tumblr.

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff. Nous sommes là pour ça.

A très vite sur IF !


FICHE ET IMAGE PAR SWAN. . OPTIMISATION LUNATIC CAFE.




Ta fiche, c'était un vrai bonbon pour les yeux!
Je veux un lien avec Rachelle, c'est obligé!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Ven 12 Aoû - 3:13

Haaan merci Et merci aussi d'avoir lu malgré ta tête en chou fleur finalement

Owi j'approuve ça !

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Enzo L. Puccinelli



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 30/05/2016
MESSAGES : 464
PROFESSION : possède un laboratoire de biotechnologie, qu'il gère de loin. De très loin.
LOCALISATION : probablement un tombeau du cimetière du Père Lachaise (oui, vraiment).


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Ven 12 Aoû - 12:22

Bienvenue
Le personnage m'a l'air vachement cool

_________________
Oh, what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Ven 12 Aoû - 23:46

Merci beaucoup

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Sam 13 Aoû - 16:51

Et avec du retard, OFFICIELLEMENT LA BIENVENUE MA BICHE.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Nephtys Belaskel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2016
MESSAGES : 64
PROFESSION : fugueuse, gosse des rues
LOCALISATION : probablement en train de baiser ton mari (ou ta femme)
ka xlia ma pe tute

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   Sam 13 Aoû - 16:56

Merciiiiii :hoola:

_________________

dors, dors, le mal est passé
'tis not dead what eternal lies, and in strange aeons even death may die (lovecraft, soundtrack) ; ©️alas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: GRINDHOUSE GOTHIC ✠   

Revenir en haut Aller en bas
 
GRINDHOUSE GOTHIC ✠
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» X3 Gothic Conflict , mod BFG pour X3 Terran Conflict/ modé Overlord et Mars p12
» gothic horror vampire war
» Battlefleet gothic
» [VENTE] Flotte Necron pour Battle Fleet Gothic (jeux GW)
» BATTLEFLEET GOTHIC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
LES DÉMONS DE MINUIT
 :: carte d'identité :: Porte de droite : Bien joué, tu restes.
-
Sauter vers: