NIGHTMARE PROJECT - Asmodée
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 NIGHTMARE PROJECT - Asmodée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Asmodée



L'enfant terrible Venue d'ailleurs, elle volera pas que ton coeur !
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 417
PROFESSION : Apprendre l'humanité et fuir Wolfram&Hart, c'est déjà pas mal.


MessageSujet: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 10 Aoû - 19:09


       
Dossier 109 - Asmodée
petite citation


D'après ma carte d'identité, je suis né(e) un jour inconnu. Difficile à dire, elle-même ne saurait vous apporter la réponse. Elle n'en a jamais eu conscience. , par conséquent j'ai probablement des milliers d'années, officieusement, elle est dans le corps d'une femme de 26 ans. En réalité, on  pourrait dire qu'elle a à peine  six mois en tant qu'humaine ! J'ai poussé mon premier cri dans les alentours de cette univers parrallèle que la plupart des humains nomment 'l'autre côté' et je suis de nationalité non nommée, mais le corps est originaire de Prague. Ce que ma carte d'identité ne dit pas, c'est que je suis ... quoi ? C'est quoi ça ? et que je suis Lesbienne. Mais ça, on s'en fiche n'est-ce pas? Tout comme on s'en fiche de savoir que je suis d'une classe sociale innommable. Après tout, l'argent ne fait pas le bonheur! Non... je sais ce qui vous intéresse vraiment ! Vous voulez savoir si je suis un(e) Groupe Et bien oui ! Vous m'enviez, maintenant ? Hein ? Non ? Toujours pas ? Même si je vous dis que je suis en cavale et à la rue. Ah... Quoi ? Comment ça vous m'avez confondu avec quelqu'un ? Et je peux savoir avec qui ? Avec Margot Robbie ... Je vais essayer de prendre ça pour un compliment.

CRÉDIT DE L'IMAGE


PRÉLUDE
Petite citation qui va bien



Petite boule d'énergie innommable. Intouchable. Ton cocon cauchemardesque était ta chaleur. Ton bonheur. La mort n'est pas un présage de tristesse, à ton sens. D'ailleurs, tout ce qui a un sens pour les mortels enveloppés dans ces carcasses organiques n'avaient de sens pour toi, avant tout cela. Tu n'est pas eux, tu n'est comme personne. Tu es une enveloppe d’atomes. Une molécule à la puissance dévastatrice pour ces cruels mortels. Ils t'ont arrachée à ta lumière. Ta si douce luciole, ta boule de chaleur. Ils t'ont enfermée dans cette enveloppe minuscule et fragile. Plus de repaires. Plus rien. Qui, pourquoi ? Ca, tu ne le sais toujours pas. Tu as simplement compris que la peur qui régnait dans ton doux enfer n'était plus là, te laissant affamée et craintive. Toi, petit nuage toxique. Terrible ? Peut-être, même sous cette forme tu les écrases comme de vulgaires pastèque. Mais tu ne comprends pas. Tu ne veux que la paix, ton écosystème. Pourquoi te l'avoir arraché. A quels fins morbides ? Tu voulais encore prospérer, eux t'ont forcée à vivre.  

C'est comme ça que tu l'as su. Tes pouvoirs ne sont pas les mêmes. Pas exactement. La peur, tu  dois à présent la provoquer, pour mieux la dévorer. A ton toucher, tu leur montres ton univers. Une parcelle dans laquelle tu ne peux pas les emmener, pas aussi affaiblie. Tu ne fais que leur donner de ta folie, tu les transportes dans cette version cauchemardesque de leur monde. Cet autre. Ce côté cauchemardesque. Parfois, ils s’effondrent. Ils ne font pas comme dans ton monde, ils ne deviennent pas ces jolies lucioles rouges. Tu ne comprends pas. Ils t'ont regardé d'un air effaré, effrayé. Ils ont pleuré ta nourriture. Cette enveloppe charnelle. Tu ne comprends pas. Ils t'ont torturée pour ça. Tu ne comprends pas. Tu ressens le mal, pour la première fois. Plus de sérénité lorsqu'il t'attache. Tu as mis du temps à mettre des mots sur ces affreux châtiments. Douleurs, peur. Tu les ressens à cause d'elle. Cette prison organique aux filets blancs et à la peau de marbre.

Ils t'ont forcé à apprendre. A parler, à lire, à comprendre. Ils t'ont montré ce monde terrible. Là où tout est si différent, si complexe. Tu l'as pleuré, ton doux cauchemars. Tu l'as hurlé, réclamé.

Mais personne n'a jamais écouté.

A savoir - Asmodée était une molécule immense de plusieurs années - à compter en millénaires - enlevée de sa dimension ( ce qu'on nomme l'autre côté. Oui, un monde d'esprits. Mais une version torturée et damnée ) arrachée à son univers par Wolfram&Hart il y a six mois. Enfermée, obligée d'apprendre chaque paroles et faits et gestes, telle une enfant, pour s'adapter. Elle est donc comme une enfant évoluant rapidement dans un monde dont elle ne connaît rien. Si à pleine puissance, elle a la puissance d'une bombe nucléaire, dans cette forme, elle est largement diminuée. Sa force équivaut à celle d'un démon lambda terrien. Soit énormément pour nous autres, mortels, mais très peu pour elle. En vérité, elle n'avait ni nom, ni genre. Disons donc que c'est une molécule non genrée transférée dans le corps mort d'une femme humaine. ( D'où son teint livide. ) Wolfram&Hart cherche actuellement une enveloppe plus puissante pour permettre à Asmodée, soit le projet 109, de fonctionner avec toutes ces capacités. Asmodée est donc actuellement aussi 'inefficace' qu'un enfant terrible aux forces décuplées pour W&H. Et au cas où cela pourrait sembler fou, oui, Asmodée est une adorable créature qui n'a aucune conscience de la cruauté de ses actes aux yeux des mortels. Oubliez tous vos principes, elle n'en connaît aucun semblable aux nôtres. La mort n'est qu'un petit parfum de joie à ses yeux. Voyez là comme une enfant ignorante. Un brin flippante.




DERRIÈRE LE MASQUE
Petite citation qui va bien


PSEUDO † ( Swan, ou Mina, ou Dean, ou Alex !  ) AGE † ( 2.... et un truc comme ça. J'dirais rieeeeeeeen.) † COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? † (   ) † TON AVIS SUR CE DERNIER ? † (   ) SCÉNARIO OU INVENTÉ ? † ( Encore un perso carrément louche, pardon. -meurt-) UN PETIT MOT A AJOUTER ? Je sais, vous vous demandez où est Aidrian ? ( Oupas) Eh bien ... Je l'adore, mon petit boulet. Mais force est de constater qu'il ressemblait trop à Alex, que j'avais Asmodée en tête depuis quelques semaines et que 5 comptes, ç'aurait été de trop pour moi actuellement, surtout avec mon projet de trouver un vrai Job à plein temps. Alors voilà, navrée ( surtout toi Bath. >< ) de changer comme ça !



FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Asmodée



L'enfant terrible Venue d'ailleurs, elle volera pas que ton coeur !
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 417
PROFESSION : Apprendre l'humanité et fuir Wolfram&Hart, c'est déjà pas mal.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 10 Aoû - 19:12


       
LIVRE-NOUS TON ÂME
Une petite citation qui va bien
 
   


DOSSIER 109 - Projet impossible et fou. Pas moyen de faire vivre cette chose. Age ? Inconnu. Consistance ? Inconnue. Molécule faisant pratiquement vivre tout un écosystème, semble étrangement posséder une intelligence hors norme sans même posséder une conscience. Je n'ai jamais rien vu de tel ... Ils nous demandent de l'extraire, mais d'où ?! Cette femme ... Elle est complètement folle. Même si on y parvient, on risque de faire exploser la planète entière. Je ne comprends pas les intentions de Wolfram&Hart. Ils disent que les associés principaux savent ce qu'ils font ... Mais ...

Et si ils se trompaient, cette fois ?
Je me demande si je n'ai pas fait une erreur en acceptant de descendre ici pour ce projet. Ils vont trop loin.

PREMIER MOIS.

- Lumière ... Jolie lumière ..., tu murmures.

Tes premiers mots. Tu les prononces en boucle sous leurs regards fades. Polaires. Seules les onyx de la jolie blonde te semblent briller. Si belle. Tu voudrais l’attraper. Mais on t'a dit non. Ariana. Jolie, comme les lucioles. Tes doigts glissent lentement sur les barreaux froids. Ta seconde cage après l'enveloppe de chair et de sang. Morte. Pas de coeur qui bat, bat, bat.

- Y a pas de boom boom boom !

Tu t'esclaffes, frappe ta poitrine et entonne un chant tonitruant et saccadé. Ils appellent ça un rire.

- Elle est complètement siphonnée ...

Tu ne comprends que la moitié des mots. Alors tu penches la tête sur le côté, intriguée.

- Siphonée ! tu beugles de ta drôle de voix cassée. Siphonée, siphonée !

- Calme-là, j'en peux plus de ces jérémiades.

Calmer. Tu sais ce que ça veut dire. Tu paniques. Tes polaires cherchent la jolie blonde, écarquillées. Sans coeur qui bat, tes émotions sont différentes. Pourtant elle est là, l'angoisse ! Psychiques. Comme un écho jamais oublié. Et tu hurles son nom. Tu la supplies, tu t'accroches aux barreaux.

- Ariana !

Ta voix est celle d'une enfant apeurée.

- ARIANA ! ARIANA ARIANA ARIANA !

Tu frappes, tu hurles, tu tires sur les bâton de fer d'un air dément. Mais la morsures est déjà là, nichée dans ta nuque. Elle te cloue au sol. Elle immortalise ton ombre sur le béton. Et c'est le néant.

SECOND MOIS.

- Qu'est-ce qu'il a ?!

Tu les entends s'affoler alors que ton venin s'immisce dans les veinules de la créature. Dès que tu l'as touché, quelque chose de sublime est arrivé. La peur. Elle est revenue. Tu la sens, elle t'alimente et te nourrit. Tes babines s'étirent en un sourire heureux. Joyeux. Tes paupières closes n'avisent plus rien si ce n'est ce que tu veux bien lui montrer. Tu l'as compris dès que ta peau a touché la sienne. Il s'est mis à hurler de peur et d'effroi. C'est bien, très bien ! Ton petit bonheur revient, ton petit cocon. Même dans cette cage aux barreaux froids. Tu inspires et expires, alors que la pièce devient froide, sombre. Cauchemardesque. Comme avant, ou presque. Des tonnes de lianes serpentes sur les murs, des bestioles affamées grouillent dans l'ombre. Mais ce n'est qu'une illusion. Tel un voile levé et inaccessible. Une bouffée d'air s'insinue dans tes poumons alors que reprend pleinement conscience de toi. La conscience. C'est étrange et existant à la fois. Mais enfin, tu ne crèves plus de faim.

- Je ... Je sais pas, il est devenu fou dès qu'elle l'a touché ! On a tenté de la soigner. Son système a eu une réaction auto-immune à cause du réceptacle. Mais dès qu'elle a posé la main sur lui ... Oh bon sang ... Il est en train de mourir ! Elle va le tuer !

- Arrête ça !

Tu l'entends, la voix de cette horrible bonne femme. T'en as appris, des mots, depuis que t'es là. Tes paupières s'ouvrent soudainement, bousillant ton précieux voile de bonheur. La réalité ennuyeuse et insipide revient. L'homme à tes pieds sanglote, triste. Pourquoi est-il triste ? La peur est un sentiment ... Un sentiment que tu n'avais jamais exploité avant. Ca ne fait pas longtemps que tu lui donnes un nom, d'ailleurs. Ton menton dodeline alors que tu t'écartes, pour mieux te rouler en boule au fond de ta cage.  

- Elle ne sait pas du tout ce qu'elle fait ... assure l'homme en s’accroupissant aux côtés de ta nourriture.

C'est ce qu'il est devenu en t'approchant. Tu ne sais pas faire la différence.

- Bien-sûr que non, elle n'a une conscience que depuis deux mois, crache la femme en restant loin de toi.

Tu la fixes, effrontée que tu es.

- Son rythme cardiaque est  très bas, il a frôlé la crise cardiaque. Je l'emmène en urgence dans notre sale d'opération.


Tant de nouveaux mots inconnus. Tes bras entourent tes guibolles soudées entre elle. Ton menton planté sur tes genoux. Tu n'aimes pas ça, quand tout t'échappe.

- Non.

Sec. Directe. Tu relèves la tête, intriguée.

- Mais ... Il va mourir !
- Je m'en fiche, laissez-le ici. Elle n'a pas fini de manger.

Un sourire étire tes lippes. Tes babines humides. Joie. Tu la retrouves. Cette femme n'est pas si méchante que ça, après tout.

- Vous êtes folle !
- LAISSEZ-LE.

Tu sursautes, surprise et prise de court par le ton sévère de la jolie rousse aux traits sévères.

- C'est ça, c'est comme ça qu'elle se nourrit. Donnez-lui le corps immédiatement. Si elle meurt, le projet échoue.

Elle a l'air de ne pas l'aimer, ce mot. Mort. Encore un principe qui t'échappe. Toi, tu y trouvais la joie, au royaume des défunts. Mais tu ne bronches pas. Ce n'est pas grave, il se transformera en jolie luciole, n'est-ce pas ? C'est toujours comme ça, quand tu as terminé ton délicieux repas. La moue contentée, tu marches à quatre pattes sur le sol alors que l'autre humain se décale précipitamment. Celui à terre tremble à ton contacte. Et le film recommence lorsque tu fermes tes paupières. Ton monde ... Alors c'est comme ça que tu peux le voir, à présent. En touchant ces choses organiques. Leur âme logée à l'intérieur. Ton sourire revient à nouveau, figée sur ta bouille aux joues rosée sur peau de marbre.

Tu ne voix ni son regard fasciné à elle, ni sa mine écœurée à lui.

TROISIÈME MOIS.

- Parfois ... Les ... Les gardes me disent des choses. Alors je vérifie dans le dictionnaire. Le dernier mot, c'était 'folle'. Il le répétait tout le temps, et tu sais, j'ai découvert les synonymes et il existe pas mal ... De mots différents.

Tu barguignes, inspire longuement et fronce les sourcils. Certaines expressions t'échappe. Mais tu refuses de t'exprimer comme un enfant, pas comme ces babouins.

- Je peux t'en citer beaucoup ! Regarde ! aliénée, anormale, cinglée, cintrée, crétine, démente, désaxée, déséquilibrée, dingue, folingue, forcenée, frappée, hallucinée, inconsciente, insensée, névrosée, obsédée, paranoïaque, piquée, possédée, schizophrène, sonnée, timbrée ! Mais avec eux, c'est toujours folle, folle, folle. La folle !

Tu ponctue chaque mot de manière saccadée, incapable de terminer tes phrases sans avoir l'air de disjoncter.  Tu reprends ton souffle, inspire longuement en fermant les yeux et rouvre tes paupières, comme si une ampoule venait de s'allumer au dessus de ta tête.

- Ils disent que c'est mal ! Qu'être comme ça, c'est de l'hérésie. Moi j'y crois pas, je vois juste ce qu'eux refusent de voir. C'est mal ? Quoi que, je vois pas la différence ... Les principes humains me dépassent. Rien que le mot archaïque m'épate. Tout son concept me perturbe.

----

- Stop, arrêtez la cassette, ordonne la voix cassante de Duval.

La rouquine penche sa silhouette, posant une main sur la table de contrôle. Iris rivées sur les différents écrans à tube.

- ... Son développement est bien plus rapide depuis ...

Mais elle s'arrête, jetant une œillade au gardien tout en grimaçant. Les murs ont des oreilles, particulièrement dans les cabinets de Wolfram&Hart.

- Renvoyez-moi ça aux archives et effacez les bandes originales. Aucune trace.


SIXIÈME MOIS

- Arrêtez-là !

Chaos. Tes poings surgissent du néant pour s'acharner contre les barreaux. La rage t'empoigne. Cette fichue cage t'angoisse. Tu veux de l'air, de l'espace. Ils t'ont montré ces images. Dehors.

- DEHORS ! tu hurles, tords la cage à chaque fois que tes mains la percutent.

- Injectez-lui un calmant !

- On a essayé, elle l'a arraché et l'a renvoyé dans la tête de Mark ...

Tu devines que la sorcière rousse s'est détournée pour jauger le corps inerte du dit Mark. Ta rage te fait voir tellement rouge.

- Je croyais que les shamans avaient ensorcelé cette foutue cage ! que tu l'entends hurler, hors d'elle.

- Ils l'ont fait ! Vous l'avez trop nourrie, elle a regagné de la force. Et on a toujours pas de réceptacle adéquate. Si ça continue, le corps ne tiendra pas.

Soupire. Toi tu continues, tu t'acharnes. Ses barreaux grincent et hurlent à chacun de tes coups. Il résistent, mais pas suffisamment. Malgré tes mains ensanglantées, tu persistes avec hargne.

- Vanessa, vous devez nous aider, où-est-ce que vous allez ?! Mais revenez !

BAM. BAM. BAM. Tu t'acharnes. Tu n'es plus que violence. Un état dans lequel tu ne t'es jamais encore perdue. Tu penses bientôt faire craquer les barreaux, jusqu'à ce qu'une nouvelle fléchette perce ta chair. Sûre de toi, tu l'arrache, prête à la planter entre les deux yeux de l'autre garce démoniaque. Tu sais ce qu'elle est vraiment. Et tu détestes ça.

Mais alors que ta main s'élève, le néant s'empare de toi. Et les seules brides de paroles que tu perçoivent sonnent le début de ta fin.

- Rappelez les Shamans. On va renforcer les sortilèges. Sur la cage et sur elle.





FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________


Do you wanna play with me ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Fionola Koskinen



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 28/06/2016
MESSAGES : 389
PROFESSION : Serveuse dans un bar-restaurant le jour, dans une boîte de strip-tease la nuit


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 10 Aoû - 19:26

Elle a l'air de bien promettre ta demoiselle en tout cas !!!! Je ne doute pas du fait que tu vas bien t'amuser avec elle

_________________
You were a star, my dear, the brightest in all the skies. But stars burn out, my dear, and everything golden dies. © Candy Apple
raising away the darkness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Asmodée



L'enfant terrible Venue d'ailleurs, elle volera pas que ton coeur !
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 417
PROFESSION : Apprendre l'humanité et fuir Wolfram&Hart, c'est déjà pas mal.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 10 Aoû - 19:44

Ahah ! Ca fait plaisir ! Merci choupette *-*

_________________


Do you wanna play with me ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Bathsheba Tallis



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 645
PROFESSION : Arnaqueuse


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 10 Aoû - 23:16


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Jeu 11 Aoû - 9:23

BATH !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Rebecca Lafont



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2016
MESSAGES : 180
PROFESSION : Etudiante Universitaire

MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Jeu 11 Aoû - 9:29

Amuses toi bien avec ce personnage

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Asmodée



L'enfant terrible Venue d'ailleurs, elle volera pas que ton coeur !
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 417
PROFESSION : Apprendre l'humanité et fuir Wolfram&Hart, c'est déjà pas mal.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Jeu 11 Aoû - 23:42

Merci Rebbou !

_________________


Do you wanna play with me ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Ven 12 Aoû - 0:43

ASMODEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Enzo L. Puccinelli



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 30/05/2016
MESSAGES : 464
PROFESSION : possède un laboratoire de biotechnologie, qu'il gère de loin. De très loin.
LOCALISATION : probablement un tombeau du cimetière du Père Lachaise (oui, vraiment).


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Ven 12 Aoû - 12:22

Re-bienvenue chez toi
Margot est parfaite

_________________
Oh, what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
G. Ethain Walshe



Team Citrouille
DATE D'INSCRIPTION : 05/06/2016
MESSAGES : 1389
PROFESSION : Toucheur de nouilles professionnel... Ah non pardon je lis pas la bonne phrase du script. - PRODUCTEUR
LOCALISATION : Son superbe appartement avec vue sur le champ de mars et la Tour Eiffel


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Dim 14 Aoû - 13:01

ASMO
Tu vas t'amuser à fond et of course j'veux un lien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Asmodée



L'enfant terrible Venue d'ailleurs, elle volera pas que ton coeur !
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 417
PROFESSION : Apprendre l'humanité et fuir Wolfram&Hart, c'est déjà pas mal.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Dim 14 Aoû - 13:46

MES POULETS ADOREY.
Merci mes bichons ! *-*

Eh ouais, tellement parfaite elle est !

_________________


Do you wanna play with me ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Elkan J. Devos



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 125
PROFESSION : Homme d'affaire.
LOCALISATION : ... entre tes cuisses? /PAN/


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 31 Aoû - 6:44

PAN PAN CUL CUL TRES FORT!!!!!



Tu es validée ma choupette!!! Tu va voir... Ariana prendra bien soin de toua!!!


Bon tu connais la maison hein? Alors dépêche toi de me panpanter culcul très fort!!! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Asmodée



L'enfant terrible Venue d'ailleurs, elle volera pas que ton coeur !
DATE D'INSCRIPTION : 26/07/2016
MESSAGES : 417
PROFESSION : Apprendre l'humanité et fuir Wolfram&Hart, c'est déjà pas mal.


MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   Mer 31 Aoû - 7:52

PANPANCUCUUUUUUUUUUUUL.

_________________


Do you wanna play with me ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: NIGHTMARE PROJECT - Asmodée   

Revenir en haut Aller en bas
 
NIGHTMARE PROJECT - Asmodée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project Cerberus
» Quelques screen de LORIK, mon GLADIATEUR asmodéen
» AC Brotherhood : Project Animus Update 2.0
» [Stop-Motion] Coup de coeur : Bionicle : Project T.O.A.
» Nightmare in the Dark (mvs)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
LES DÉMONS DE MINUIT
 :: carte d'identité :: Porte de droite : Bien joué, tu restes.
-
Sauter vers: