If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Lagertha MacKenzie



La viking marine - Elle est fraîche ma moule !
DATE D'INSCRIPTION : 01/06/2016
MESSAGES : 705
PROFESSION : Chorégraphe pour l'escrime de spectacle
LOCALISATION : Comédie Française


MessageSujet: If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha   Ven 22 Juil - 22:23


If It Wasn't for the Nights
Lagertha & Charlotte

Lagertha flânait. Elle ne le faisait pas souvent. Elle n’était pas du genre à faire du lèche-vitrine ou à prendre en photo n’importe quel bâtiment comme le ferait une touriste. Ce qu’elle n’était pas d’ailleurs. Elle n’était pas arrivée à Paris pour faire du tourisme mais bel et bien pour travailler. Cependant, elle voulait quand même explorer un peu la ville. Ça serait tellement dommage de ne pas le faire alors que la capitale française regorgeait d’endroits à découvrir. Car Lagertha ne s’intéressait pas tant à la tour Eiffel – qu’elle trouvait d’ailleurs plutôt laide – ou à l’arc de triomphe. Non, elle préférait les petits secrets, les recoins, les établissements à découvrir dans les rues loin des allées et venues des touristes. Elle laissait son instinct la guider à travers la ville, ses pas la mener là où ils voulaient la mener. Elle n’avait cure de s’égarer. Elle parviendrait toujours à retrouver son chemin. Elle savait que son appartement était situé près de la Comédie Française. Si elle se perdait, il lui suffisait de héler un taxi et de lui donner l’adresse… ou bien de trouver un parisien généreux et aimable qui pourrait lui indiquer dans quelle direction elle devrait se rendre. Mais pour l’instant, elle ne se souciait pas de tout cela. Elle marchait et observait tout autour d’elle.

Finalement, ses pas la menèrent jusqu’à une vaste étendue de verdure. Elle ne savait pas bien quel parc s’était, mais elle n’en avait rien à faire. Elle avait bien besoin de se détendre un peu après plusieurs heures de marche à arpenter les pavés de la cité. Le soleil commençait à peindre le ciel de teintes violacées et enflammées. Il devait être tard. Le soleil ne glissait pas vers l’horizon avant vingt ou vingt-et-une heure en été. Malgré tout, la jeune écossaise décida d’aller se promener dans le parc. Elle ôta ses chaussures pour savourer le contact de l’herbe douce sous ses pieds et, ses sandales à la main, fit quelques pas. Elle voulait trouver un arbre contre lequel elle pourrait s’appuyer et contempler les allées et venues des habitants du quartier. Elle voyait là une famille qui était en train de pique-niquer tardivement. Un peu plus loin, un couple riait et dansait au son d’une musique que seuls eux semblaient entendre. Un sourire étira les lèvres de Lagertha et elle finit par s’asseoir. Elle posa ses chaussures à côté d’elle et passa ses bras autour de ses genoux. Une légère brise rafraichissait la journée qui avait été presque trop suffocante.

Elle resta ainsi de longues minutes, sans vraiment savoir combien de temps exactement et sans y porter guère attention, avant de finalement se relever pour prendre la direction de chez elle. Le parce s’était vidé de toute autre personne qu’elle, ou presque. Car, alors qu’elle passa près d’un bosquet, un groupe d’hommes se profila dans son champ de vision. Ses paupières se plissèrent. Lagertha n’était pas une ingénue. Elle en avait côtoyé des petites brutes dans leur genre qui pensait que tout leur était dû parce qu’ils faisaient peur. Mais ils ne lui faisaient pas peur à elle. Imperceptiblement, elle fit glisser son pied droit légèrement vers l’arrière pour stabiliser sa position. Alors, ma jolie, on ne t’a jamais dit qu’il ne fallait pas sortir seule le soir ? C’est dangereux. Il pourrait t’arriver quelque chose de grave. Si la blondinette modifiait imperceptiblement sa position, rien dans son attitude et sur son visage ne laissait deviner qu’elle n’était pas intimidée. Elle esquissa même une petite moue. Elle détestait le mensonge et ne le faisait jamais… mais elle détestait encore plus ce genre de crétins. Et puis, elle avait toujours été une bonne actrice. C’est bien pour cela que j’allais rentrer, messieurs. Merci de vous soucier de ma sécurité, mais je pense que ça ira. Elle fit un pas de côté pour les contourner mais ils bougèrent comme elle, en arc de cercle autour d’elle. Tu pourrais tomber sur des personnes peu fréquentables.Je crois que c’est déjà le cas, non ? Celui qui semblait être le chef lui adressa un sourire machiavélique et porteur de promesses peu agréables.

Il fit un signe de tête à l’un de ses acolytes qui fit un pas vers elle. Lagertha recula d’autant, seulement pour se heurter au torse d’un autre dans son dos. Aller, ma petite chérie, ça ira plus vite et ça sera moins douloureux si tu te laisses faire… Celui dans son dos passa son bras massif autour de ses épaules. Lagertha aurait pu se sentir minuscule, si elle n’était pas habituée à être la plus petite dans ce genre de situation. Loin de paniquer, elle poussa un soupir agacé. Vous allez me mettre en retard pour mon diner avec ma colocataire, ce n’est vraiment pas gentil. minauda-t-elle avant d’envoyer brusquement son talon dans le pied de celui qui la maintenait. Elle s’accrocha à son bras et, profitant du sursaut de douleur de l’autre, se pencha subitement en avant pour le faire passer par-dessus son corps. Il fut envoyé au sol. Il y eut un moment de battement où tous furent surpris mais bientôt le chef se mit à rire… et rien dans son regard ne semblait promettre une fin heureuse.



FICHE PAR SWAN. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________
I'm the smoke from your fire
I'm that lie you can trust
I'm the chord on your guitar
I'm that girl you can't shut up
I'm that blood you might need
In your car when you speed
In that cigarette you breathe
You can't get rid of me
©️ Candy Apple
cover up the truth with a poison kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/CyrielleBandura
avatar

Help me close my eyes
Charlotte Lelouvetier



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 17/06/2016
MESSAGES : 65
PROFESSION : Caissière en supérette.
LOCALISATION : Paris

MessageSujet: Re: If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha   Mar 23 Aoû - 15:34


If It Wasn't for the Nights
Feat Charloote & Lagertha


« -Hey, les gros bras, vous vous pensez forts à embêter les filles esseulées ? A plusieurs contre une, en plus. Vous n'avez donc pas honte ?! »

Allant mon chemin dans un des parcs de la ville, alors que la nuit tombe, je sais que ce genre de situation peut survenir, c’est pourquoi je ne sors jamais sans armes ni échauffements préalable. Ces crétins qui se pensent des hommes à martyriser la veuve et l’orphelin m’horripile, et la seule chose qu me vienne immanquablement à l’esprit quand je croise de tels enflures, c’est de leur rentrer dans le lard et leur montrer qu’on peut être seule ET dangereuse. Alors quand à cet instant je revois cette scène se reproduire, mon sang ne fait qu’un tour. De mes mots, je provoque ces gaillards, qu’ils tournent leur attention sur moi. Généralement, qu’une femme les provoque les rends agressifs, comme si cela porter une quelconque atteinte à leur virilité ou autre… Ils se croient des hommes, mais pour moi, ce ne sont que des lâches à agir en bandes…

L’un d’eux est d’ailleurs mis à terre alors que j’approche. C’est qu’elle se défendait bien la demoiselle. Et au vu des regards de ces gros bras, ça ne leur plait pas du tout du tout… Arrivé devant l’échauffourée, je me place aux côtés de la jeune femme, face à ces musclors en puissance… Qui gagnera la partie ?

« -A deux contre vous, c’est plus équitable  non ? »

Puis se tournant vers l’inconnue qu’elle salua d’n hochement de tête, elle se prépara à l’attaque…

« -On leur montre  ce que des femmes peuvent faire ? »

Souriant d’amusement, me concentrant alors que l’adrénaline montait en mon sang, je postais doucement en position de défense attendant les premières attaques qui ne tardèrent pas à arriver. Brutales mais sans aucunes stratégies… Ils n’avaient jamais entendus que la force brute n’était jamais la meilleure des solutions ?

Agrippant celui à ma gauche par les épaules au moment où il arrivait sur moi, je lui projetais on genoux dans l’entrejambe avant de profiter du mouvement de rotation produit pour l’envoyer au sol, geignant de douleur. Et d’un.

Un second se retrouva aussi au tapis, amené là par des coups de pieds aux jarrets et aux côtes, sans lui laisser le temps de m’agripper la cheville ou la jambe. Dans ces coups là, la vitesse et l’agilité donnaient un certain avantage que je ne comptais pas laisser filer. Me redressant, je regardais ensuite du côté de ma partenaire du moment, pour la voir qui se débrouillait bien toute seule.  

Aurait-elle était entraînée ?

Le combat fut assez vite achevé, les gaillards au tapis, et nous deux quelques peu essoufflées de l’effort et de l’excitation du moment. Il était sans doute temps de filer avant qu’ils ne reprennent leurs esprits…

« -Bon, les filles ont gagnés… Et si on s’en allait, je n’aimerais pas être là quand ils se réveilleront… Au fait, je me nomme Charlotte. Belle technique.. »



FICHE PAR SWAN. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Lagertha MacKenzie



La viking marine - Elle est fraîche ma moule !
DATE D'INSCRIPTION : 01/06/2016
MESSAGES : 705
PROFESSION : Chorégraphe pour l'escrime de spectacle
LOCALISATION : Comédie Française


MessageSujet: Re: If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha   Lun 19 Sep - 18:24


If It Wasn't for the Nights
Lagertha & Charlotte

Hey, les gros bras, vous vous pensez forts à embêter les filles esseulées ? A plusieurs contre une, en plus. Vous n'avez donc pas honte ?! C’était à peine si elle entendit les paroles de la jeune femme qui s’approchait d’elle et des petites brutes. Elle fit passer l’un des balourds par-dessus sa tête et il s’écrasa dans l’herbe devant ses petits copains. Si la surprise passa brièvement sur leurs visages, ils reprirent vite leur contenance et la lueur de leur regard lança des menaces. La jeune femme inconnue arriva à ses côtés et fit front avec elle. Lagertha aurait certainement pu s’en charger toute seule, mais elle n’allait pas cracher sur un peu d’aide si ça pouvait lui épargner des bleus et des courbatures. A deux contre vous, c’est plus équitable  non ? Elle sourit alors que la brunette lui adressait un hochement de tête et se mettant en position, prête à en découdre. Comme un miroir, Lagertha l’imita, plaçant son corps bien plus visiblement en position de combat, comme elle l’avait appris. Il n’était plus question de passer pour la demoiselle en détresse, ils savaient déjà qu’elle était capable de leur foutre une raclée. On leur montre  ce que des femmes peuvent faire ?Avec plaisir. Elle détestait tellement ce genre de personnes qu’elle avait bien envie de leur donner une petite leçon. Si ça pouvait les faire réfléchir deux fois avant d’attaquer une femme, elle en serait heureuse.

Finalement, l’armée de brutes fondit sur elles. Lagertha ne porta plus aucune attention à sa compère. Si elle avait décidé de la rejoindre, c’était qu’elle devait savoir ce qu’elle faisait. Elle préférait se concentrer sur la menace en face d’elle plutôt que de risquer de se prendre un mauvais coup parce qu’elle aurait été distraite. Alors que le premier arrivait sur elle, elle attendit la dernière seconde pour pirouetter sur le côté. Dans le même mouvement, alors qu’il perdait déjà l’équilibre d’avoir cru pouvoir l’attraper, elle leva haut sa jambe et asséna son talon au creux de ses reins, le clouant au sol de douleur. Peut-être même s’était-il cassé le nez dans sa chute. Elle n’attendit pas pour vérifier et se tourna vers l’autre qui arrivait près d’elle. Il fut plus prudent, alors elle s’élança. D’un bond souple, elle s’accrocha à ses oreilles et envoya son genou dans son entrejambe avant de lui donner une claque retentissante sur chaque oreille et un autre coup dans le nez. Et un autre au sol. Elle s’assura que le premier y resterait d’un coup supplémentaire et se tourna vers son équipière de la soirée, repoussant une mèche blonde lui tombant devant les yeux. Elle était à peine essoufflée. Depuis toute petite, elle avait participé à des reconstitutions de batailles avec ses parents, elle était plus qu’endurante. Ses études en chorégraphie de spectacle n’avaient fait que l’améliorer.

Bon, les filles ont gagnés… Et si on s’en allait, je n’aimerais pas être là quand ils se réveilleront… Au fait, je me nomme Charlotte. Belle technique.. Elle hocha simplement la tête, prit la direction de la sortie du parc et se dirigea vers des quartiers plus fréquentés, malgré l’heure qui se faisait tardive. Je m’appelle Lagertha. J’ai appris à combattre depuis que je suis toute petite, avec mes parents. J’ai peaufiné la technique durant mes études… et j’ai toujours détesté les grosses brutes. C’est viscéral. … Mais tu ne t’en es pas mal sorti du tout non plus ! C’était vrai. Elle avait rarement vu une fille se défendre avec une telle ferveur et une telle efficacité. Même durant ses études et sa filière. Bon, elle n’avait pas appris les sports de combat, mais il fallait les connaître un minimum pour savoir créer une chorégraphie en conséquence. La spécialité de Lagertha était l’escrime… mais le combat à mains nues ne la dérangeait pas.



FICHE PAR SWAN. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________
I'm the smoke from your fire
I'm that lie you can trust
I'm the chord on your guitar
I'm that girl you can't shut up
I'm that blood you might need
In your car when you speed
In that cigarette you breathe
You can't get rid of me
©️ Candy Apple
cover up the truth with a poison kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/CyrielleBandura


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha   

Revenir en haut Aller en bas
 
If It Wasn't for the Nights ¤ Charlotte&Lagertha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ninety-Nine Nights
» Booster Arabian Nights
» NeverWinter Nights 2
» Nights : Journey of Dreams
» [Test]Mask of the Betrayer, extension pour Neverwinter Nights 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
BIENVENUE A PARIS
 :: NORD - EST :: Buttes-Chaumont
-
Sauter vers: