La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !   Jeu 30 Juin - 23:04

La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !

Feat Akhénaton V. Orello


Cela ne fessait même pas un mois que j’étais arrivé à Paris et j’avais déjà mes petites habitudes. Je passais régulièrement dans les parcs non loin de ma maison. Pas pour admirai la belle vue, quoi que c’est vrai que le paysage était magnifique, mais espéré tomber sur des loups en pleine chasse ou de jeunes tourteaux pour leur faire peur.

Quand je ne me baladais pas dans les parcs, je me posais dans un bar. J’avais découvert le Seven devils qui était plutôt sympathique. Des femmes, mais aussi des hommes servaient les gens en tenue légère pour le grand plaisir de mes yeux. Ils proposent même des shows sexy et des combats. Tout pour passer de bonnes soirées.

Ce soir, j’avais décidé d’y aller jeter un petit coup d’œil. J’avais enfilé un jean près du corps et un petit top blanc décolleté pour être décontracté, mais assez classe pour qu’on me laisse rentré.

Quand je passai la porte du bar, des frissons parcourus mon corps, la musique envahi ma tête et un sourire se dessina sur mes lèvres. Je devenais accro à ce genre d’endroit. Je marchais lentement vers un comptoir et commandai un cocktail tout en balayant la salle d’un regard amuseur.



Made by Lunatic Café




HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Akhénaton V. Orello



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 19/06/2016
MESSAGES : 664
PROFESSION : Femme d'affaires // Traficante (Tu le veux? Elle peut te l'obtenir.)
LOCALISATION : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !   Jeu 7 Juil - 8:09

Tu es connue de tous dans le milieu. Tu as tous les passe-droits. Tu peux faire irruption où beau te semble à l'heure qui te convient et pour le temps que tu jugeras utile de concéder à l'autrui. Tu es une entité à la fois crainte et respectée. Ici, mais aussi ailleurs. Paris n'a plus depuis longtemps plus de secrets pour toi. Même ceux qui ne te connaissent point de vue, tremblent à la seule évocation de ton nom. Il est là une réputation que tu as pris des années à bâtir. Tout autant au moins à entretenir. Tu ne te reposes par sur tes lauriers. Tu ne prends pas ton titre pour acquis. Chaque soir tu sors. Chaque nuit tu fais parler de toi. Tes va-et-vient continuels dans le monde des Ténèbres sont une certitude au même degré qu'une fatalité.

J'ignore si ton planning nocturne t'est prémâché ou s'il n'y a là rien de plus que l'expression de tes envies présentes. Je M'en moque un peu à vrai dire. A tes côtés, Je n'ai jamais le loisir de M'ennuyer. Entre tes doigts agiles passent des centaines si pas des milliers de billets par semaine. A travers ta seule voix des transactions se confirment. Des pactes se rompent. Tu as le droit de vie et de Mort. Sur tous. Sur aucun. Toutes les nuits durant. Et aucune à la fois. Tu n'aspires aucunement à devenir le nouveau César. Tu l'es déjà. Ou du moins la bouche perfide qui murmure de si douces ignominies à son oreille droite. Tu es le démon sur l'épaule de la conscience. Tu es le péché. Tu es la tentation. Pourtant, nul ne pourrait trouver quoi que ce soit à te reprocher. Tu es nickel. Tu es clean. Les forces de l'ordre pourraient même pousser le vice ultime en t'infligeant une fouille au corps. Outre leur nom gribouillé en bas d'une liste noire, ils n'en tireraient pas le moindre profit. Enfin ... façon de parler.

Depuis notre rencontre, Nos soirées se succèdent et semblent se répéter. Au début J'ai bien cru que J'allais rapidement M'en lasser. Eh bien non, que du contraire. Chaque matin au réveil, Je n'aspire qu'à la venue de la nuit. Et chaque nuit entamée Je décompte avec une certaine impatience (si pas une impatience certaine) la prochaine à venir. Tu M'as rendu accroc à toute cette débauche facile. A toute cette illicéité assumée. Mais par-dessus à TOI. Et Je dois bien avouer que J'aime ça.

Alors où Nous mènes-tu ce soir? Qu'allons-Nous faire? Qui allons-Nous ruiner? Un bookmaker trop entreprenant? Un concurrent déloyal? Une petite frappe qui s'est tout à coup cru pousser des ailes? Oh dis-le-Moi. Dis-le-Moi. Je t'en supplie. Je ne tiens plus. Je trépigne d'une telle impatience que cela M'étonne que tu n'en ressentes pas les effets sur ton organisme.

Nous pénétrons la zone des boites de nuit. Tu dépasses la rangée de péquenauds qui fait la file à l'extérieur, attendant le bon vouloir du videur quant à qui passe ou qui trépasse. Tu ne te mêle pas à la foule. Tu l'ignores. Tu la nies en live. Cela te vaut quelques regards en coin. Quelques chuchotements à mi-mots. Tu n'en as cure. Grand bien leur fasse. Ils ne savent pas la chance qu'ils ont de s'en sortir à si bon compte. Mentalement Je tente de M'imprégner de leur visage. De leur odeur. Si par la suite Je venais à les recroiser ...

Cette pensée s'évapore comme glace au soleil tandis qu'un homme en costard-cravate te souhaite la bienvenue au Seven Devils. Mon attention n'a plus rien à voir dans le passé. Je la propulse vers l'avenir. Vers l'intérieur de cet établissement que Je ne connais que trop bien. Il est d'ailleurs là un des seuls dont J'arrive à retenir le nom. Pas étonnant quand on sait ce qui se trame au sous-sol. Je suis quelque peu étonné de constater que tu ne te diriges pas immédiatement en cette direction. Tu choisis résolument de passer d'abord par la case bar. Choix étrange à défaut d'être intéressant. Une jeune femme y est adossée et observe la foule. Elle porte sur et tout autour d'elle un parfum bizarre qui Me fait plisser la truffe. Ou peut-être est-ce tout simplement l'absence de repères olfactifs qui M'inspirent une telle réaction. Peu importe. Un barman te tend un verre au contenu carmin sans même attendre ta commande.

    - Non pas maintenant. Je vais commencer avec de l'eau.


Le froncement de ses sourcils doit traduire à la perfection Ma propre mimique. Cela non plus n'est pas dans tes habitudes. Mais comment te le reprocher? Au moins ainsi resterons-Nous sobres une partie plus importante de la soirée.

Tandis que l'homme s'affaire à la tâche, tu te retournes et en profite pour scruter les environs. Je reconnais quelques visages. Devine plusieurs courbes. Aucun nom ne Me vient pour autant à l'esprit. Ce qui n'est pas étonnant. Je déteste M'embarrasser d'autant de futiles détails. Un bruissement dans ton dos, Nous confirme que ta commande vient d'arriver. Le serveur sans nom t'informe que la boisson est offerte par la maison. Comment pourrait-il seulement en être autrement? Tu le laisses encore poireauter un instant, te contenant de regarder. D'observer. De calculer.

J'ai hâte de découvrir l'identité de celui sur lequel tu vas miser ...

_________________

Sinners confess your Sin
I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees -
When you hurt, when you suffer, I'm a werewolf undercover - I can't say I'm not alive -I wouldn't want it any other way♠ A. Morissette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !   Dim 17 Juil - 9:38

La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !

Feat Akhénaton V. Orello


Je m'asseyais sur le tabouret devant le bar en attendant ma commande. J'en profitais pour regarder un peu plus en détail la pièce. Les serveuses et serveurs se faufilaient entre les gens qui devinrent de plus en plus nombreux. Des danseuses se trémoussaient sur les tables, encouragé par des clients à moitié ivre. Un sourire amusé se dessinait sur mon visage.
Le barman m’apporta enfin mon cocktail. Je le remerciais en lui tendant un billet.

▬ Garder la monnaie !

Avant qu'il ne s'en allât, je lui attrapais le bras, qui tenait encore mon argent et le regardait dans les yeux.

▬ Vous ne cherchez pas d’autre danseuse ?

Mon regard se posa sur la jeune femme en tenue légère qui fessait le show puis de nouveau sur le barman. Je lâchais le jeune homme qui m'expliquait qu'il n'était pas le patron, mais que je pouvais lui donner mes coordonnées pour qu'il me contacte. Il me tendit une serviette et un stylo sur lequel je notais mon numéro de téléphone et mon prénom. Je lui rendais la serviette avec un clin d'œil avant de prendre mon verre et d'en prendre une gorgée.

Je n'avais pas fini ma gorgée que je sentais une légère odeur que je ne connaissais que trop bien. Je posais mon verre afin de trouver la personne, enfin plutôt le monstre. Je remarquais une jeune femme brune s'approchait du bar non loin de moi. L'odeur était encore trop faible pour que je puisse distinguer si cela venait bien cette femme.

J'observais ses mouvements, son regard pour juger son appartenance aux loups. On m'avait parlé de Paris comme une ville où les loups-garous étaient beaucoup présents pourtant cela doit être la première que je vois depuis mon arrivée. Presque un mois que j'étais là et je commençais à me demander si on ne m'avait pas menti. Surtout depuis ma dernière visite où un sorcier m'avait donné une migraine atroce.

Je chassais se souvenir de mon esprit, empoignais mon verre et m'assis à côté de la femme brune en lançant un simple "Bonsoir" tout en examinant ses réactions.



Made by Lunatic Café

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Akhénaton V. Orello



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 19/06/2016
MESSAGES : 664
PROFESSION : Femme d'affaires // Traficante (Tu le veux? Elle peut te l'obtenir.)
LOCALISATION : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !   Jeu 25 Aoû - 13:19

Tu plonges ton regard encore un instant dans celui du serveur. Il est comme hypnotisé. Incapable de détourner son attention. Une fine pellicule de sueur trouve rapidement naissance à l'orée de sa nuque. Je Me lèche les babines à la seule idée de pouvoir M'y immiscer. Dans son dos Je veux dire. Ma truffe humide dans son cou. Mes griffes en feu effleurant du bout de leur pointe le creux de ses reins. Et puis Mes prunelles de jais pour accrocher les tiennes. Le temps qui se fige. Nos auras ténébreuses qui se jaugent. Qui se jugent. Qui se rencontrent. Se mêlent et s'entremêlent. STOP!

J'ouvre les yeux au moment précis où tu libères le pion de sa prison de verre. Il baisse la tête et murmure une politesse que tu ne prends même pas la peine d'absorber. Un début de sourire amusé commence à se dessiner aux coins de tes lèvres. Tu sembles de particulièrement bonne humeur ce soir. J'ignore comment interpréter un tel aveu de culpabilité. Par le passé Je t'ai connu impatiente. Je t'ai côtoyé impitoyable. Impardonnable. J'ai senti la frustration, la détermination, la possession, la domination et tellement d'autre qu'il M'est bien impossible de tous les citer. Pourtant dans la liste manque irrévocablement l'amusement à l'appel. Oh non pas que tu es du genre à habiter en tout temps une humeur massacrante. Que du contraire même. Toi tu es indifférence. Stoïcisme. Tu laisses couler. Tu ne te rabaisses aucunement au niveau de la plèvre de cette grande ville. Tu t'encombres si peu des petites gens.

Ce soir, pourtant, Je te sens différente. Je te sens alerte. Envieuse. Tu as besoin de distraction. Pour cela tu es prête à déroger aux règles habituelles de bienséance. Je le sais. Je le SENS. Je n'en suis que plus excité à l'idée de poursuivre cette soirée. Je sens ton cœur battre plus puissamment dans Ma propre cage thoracique. Un goût ferreux vient rendre Ma gueule pâteuse. Demandeuse. J'en veux plus. Et J'en veux rapidement!

"Bonsoir."

Un seul et unique mot. A ta gauche. Lentement, tellement et si peu à la fois, tu détournes ton attention vers son narrateur. Ton regard s'accroche à celui de la femme que J'avais déjà flairé en approchant. Je l'avais temporairement zappé du décor. C'est de Ma faute. Je le conçois parfaitement. Cela ne se reproduira plus. Promis.

Même odeur infeste. Même réaction immédiate. Ma truffe se plisse dans un rictus de dégoût. Mes oreilles duveteuses se couchent dans Ma nuque. Je sens le coin de Mes babines se retrousser. Trésailler. Un grognement sourd semble comme s'extirper du fin fond de Mes entrailles gangrenées. Je n'ai jamais aimé la viande avariée.

    - Bonsoir.


Interrogation. Incompréhension. Ne le sens-tu donc point? Ne le perçois-tu donc pas? Cette femme n'est pas ce que tu crois. J'ai envie de te secouer. De hurler. De déchiqueter. Tu M'empêches en tout point de réagir. Tu vas même jusqu'à M'obliger à regarder. A assister. Pantin inutile aux fils coupés. Je ronchonne. Vilaine!

    - Vous êtes venue parier?


Tu ne passes pas par quatre chemins. Tu ne détournes par la conversation. Tu vas droite au but. Il est plus qu'évident que c'est toi qui l'intéresse. Que tout ceci n'est pas un fortuit hasard. Alors pourquoi s'encombrer de la futilité de la paperasse? Pourquoi s'ennuyer avec des préliminaires? Habituellement tu es plus encline à les accepter. Pourtant Je dois bien t'avouer que Je ne t'en tiens aucunement rigueur de sauter ainsi les étapes. Maintenant achève la qu'On puisse enfin continuer.

    - Est-ce que cela vous plait ce que vous voyez?


Je plisse un peu plus les yeux. J'ignore ce que tu cherches à lui arracher, mais quelque chose Me dit qu'elle ne va pas nécessairement apprécier.
Du moins ... Je l'espère.
Je commence à en avoir marre d'attendre.
Et si On passait à l'étape suivante?

_________________

Sinners confess your Sin
I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees -
When you hurt, when you suffer, I'm a werewolf undercover - I can't say I'm not alive -I wouldn't want it any other way♠ A. Morissette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Alex M. Godefroid



Gros boulet - Ceci n'est pas la tueuse.
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 348
PROFESSION : Serveuse/Chanteuse dans un groupe de rock, enfin, ça c'était avant le bordel, les vampires, toussatoussa.
LOCALISATION : Dans ton cul au fond à droite, connard.


MessageSujet: Re: La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !   Mer 19 Oct - 12:38

Sujet archivé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que titre vous tente le plus pour l'instant ?
» Un gros poisson pour FG.... Cela vous tente ?
» [histoire ork] "je suis pas fait pour ça"
» [RP] - N'allez pas sur ma tombe pour pleurer. Je ne suis pas là, je ne dors pas.
» Je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour!) !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: Les rps-
Sauter vers: