Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Ariana C. Vander



Team Citrouille
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2016
MESSAGES : 52
PROFESSION : Assistante chez Wolfram&Hart.


MessageSujet: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 14:05


       
Ariana Charlotte Vander
petite citation


D'après ma carte d'identité, je suis né(e) un DATE DE NAISSANCE, par conséquent j'ai 24 ans gouttes de sang à mon actif. J'ai poussé mon premier cri dans les alentours de France et je suis de nationalité française. Ce que ma carte d'identité ne dit pas, c'est que je suis célibataire et que je suis hétérosexuelle. Mais ça, on s'en fiche n'est-ce pas? Tout comme on s'en fiche de savoir que je suis d'une classe sociale moyenne. Après tout, l'argent ne fait pas le bonheur! Non... je sais ce qui vous intéresse vraiment ! Vous voulez savoir si je suis une boule de poils Et bien oui ! Vous m'enviez, maintenant ? Hein ? Non ? Toujours pas ? Même si je vous dis que je suis infirmière à la base... mais a été reconvertie en assistante chez Wolfram & Hart. Ah... Quoi ? Comment ça vous m'avez confondu avec quelqu'un ? Et je peux savoir avec qui ? Avec Candice Accola ... Je vais essayer de prendre ça pour un compliment.

CRÉDIT DE L'IMAGE


PRÉLUDE
Petite citation qui va bien



Il est complexe de déterminer le caractère d'Ariana. Pour la bonne est simple raison que son amnésie affecte énormément son comportement actuel. Pour autant... certains traits de caractères demeurent en dépit de tout. Notamment sa générosité. La blondinette a le coeur sur la main, toujours prête à venir en aide à son prochain, elle est le rayon de soleil qui égaye les journées un peu triste. Véritable pile électrique et extravertie, elle ne tient pas en place et il est difficile de la rater. Elle n'a pas sa langue dans sa poche et se montre très bavarde. Véritable tornade blonde, vous la verrez constamment avec un sourire sur les lèvres. Elle respire la joie de vivre et pourtant, ses fêlures demeurent. Elles sont là, bien ancrées et douloureuses. Mais cette carapace qu'elle s'est bâtie avec les années, en dépit de son amnésie, demeure. Vous l'entendrez souvent râler, pester ou piquer une crise de jalousie mais très rarement pleurer.

La jalousie... parlons-en. Ce n'est pas de la jalousie comme on pourrait le croire. Elle ne va pas envier une personne plus riche. Elle ne va pas harceler son petit copain. Non. Par contre, si vous avez le malheur de l'ignorer ou de la mettre de côté pour quelqu'un ou quelque chose d'autres, là, oui... elle va piquer sa petite crise. Car elle déteste être ignorer. Elle donne tellement pour les autres qu'inconsciemment, elle ressent l'envie et le besoin d'être importante pour ceux qu'elle aime. C'est un gros défaut... peut-être. En attendant, ça fait d'elle une personne de fidèle, loyale et dévouée.

Ariana n'est pas la fille plus intelligente du monde... par contre, elle est rusée et débrouillarde. Elle peut faire preuve d'une grande assurance... mais là encore, ça ne reste qu'une apparence. Elle doute constamment de ses choix, de ses capacités. C'est probablement ce qui la rend aussi trouillarde... même si il lui arrive d'avoir des élans de courage. Des élans de courage souvent mis à mal par ses excès de maladresse. Pour autant, en cas de crise, elle est capable de garder son sang-froid et de prendre les choses en main.

Mais ce qui la tue à petit feu... c'est ce vide qui la transperce. Ce sentiment persistant que quelque chose cloche. Ariana a un instinct infaillible... et si elle prenait le temps de l'écouter, elle comprendrait que cette vie ne lui appartient pas.  




DERRIÈRE LE MASQUE
Petite citation qui va bien


PSEUDO † Elkan/Elvis Mentos/El Canine. Ou bien encore Rachelle. Laughing AGE † Comptes les poils de mes fesses et tu devinera peut-être. xD † COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? † Beh en voilà une bonne question... Je n'en ai aucune idée xD † TON AVIS SUR CE DERNIER ? † Hum... pas terrible terrible xD SCÉNARIO OU INVENTÉ ? † Inventé! UN PETIT MOT A AJOUTER ?



FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Ariana C. Vander



Team Citrouille
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2016
MESSAGES : 52
PROFESSION : Assistante chez Wolfram&Hart.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 14:05


       
LIVRE-NOUS TON ÂME
Une petite citation qui va bien
 
   



France, 2055


— RESTE AVEC MOI, RESTE AVEC NOUS, hurlais-je.

Penchée au-dessus de son corps, je le secouais. Il n'avait pas le droit de nous abandonner... Pas après tout le chemin déjà accompli. Je le secouais mais ses paupières refusaient de s'ouvrir. Je le secouais mais il refusait de bouger. Rien. Le vide. Le néant. La mort l'avait emporté après une longue agonie. Mais je refusais d'y croire, de le voir. Non... Il n'avait pas le droit de nous abandonner. Posant mes deux mains sur ses joues, je le suppliais de rester. Entre deux sanglots, je l'appelais. Il devait se réveiller. Il devait nous revenir... me revenir.  

— Aubrey... je t'en prie... soufflais-je.

Une fièvre fulgurante l'avait emporté loin de moi. Un poison mortel et je n'avais rien pu faire. Je le voyais s'éteindre et je ne pouvais rien faire. Avec tendresse, je caressais sa joue... sa joue encore chaude alors qu'elle était d'ordinaire si froide. Il ne s'écoula que quelques secondes avant que son corps ne devienne poussière et mes sanglots redoublèrent d'avantages.

— Ariana, Ariana!

La voix de ma soeur retentissait. Proche et lointaine en même temps. Je perdais pied et le monde m'entourant se dérobait sous mes pieds. Je ne voyais que ce tas de cendres. Et j'avais mal. Et j'hurlais. Cette peine qui déchirait chacun de mes membres. Cette détresse me paralysait. Des bras puissants me saisirent par la taille pour me soulever. Mes jambes soutenaient à peine mon propre poids. Pourtant, j'essayais, vraiment. Ma vision brouillait par les larmes, je reconnaissais néanmoins la silhouette de Keira me faisait face. Malgré l'urgence, elle se fit tendre en passant une main dans ma chevelure.

— Ariana... On doit y aller. C'est le moment.
— On doit faire vite, murmurait la voix de Samuel.

C'était ses bras, puissants et musculeux, qui me maintenaient debout. Mais il ne pourra pas et courir, et me porter. Je les ralentirais. Je le savais... et j'essayais de prendre sur moi. J'essayais de me ressaisir. Me mordant la lèvre à sang, mes prunelles naviguèrent sur toutes les personnes présentes. Il y'avait ma sœur jumelle Keira, mais également Roxane, Jérémie, Tamara, Zayne et Cassandre. Ils comptaient sur moi. On comptait les uns sur les autres. Je ne pouvais pas les ralentir. Je n'avais pas le droit d'être aussi égoïste.

— Je suis prête.

A mes mots, chacun d'entre eux s'armèrent. Ils étaient prêt à combattre. Ils étaient prêt à sacrifier leur vie... et je n'étais pas certaine d'être à ma place. Keira me tendit une arme. Une dague.

— Pour te défendre, au cas où...

Au cas où ils tomberaient tous avant d'avoir accompli leur part du boulot. Au cas où elle n'était plus là pour me protéger. Ravalant cette montée de larmes, je pris possession de l'objet.

La bataille finale avait commencé...

*     *
*

La terre tremblait sous nos pieds. Un bruit assourdissant, pareil au tonnerre, bourdonnait à nos oreilles. Tremblant de la tête aux pieds, je levais mes claires prunelles vers le ciel. Ses nuances de rouges et d'oranges donnaient l'impression que le ciel prenait feu. Quelques éclairs zébrèrent ce tableau rougeoyant et le vide lui-même semblait se fendre en deux pour laisser apparaître un dragon.

On avait échoué.

De nouveaux tremblement de terre m'ébranlèrent. Perdant l'équilibre, mes fesses tombèrent lourdement sur l'herbe humide et poisseuse. L'herbe verdoyante n'était à présent qu'un terrain vermeille, souillé par tout ce sang versé. Un terrain jonché de cadavres. Keira tendit sa main sanguinolente vers moi et je la saisi pour me remettre sur pieds. De là où on était, on avait une vue d'ensemble sur la ville... qui tombait petit à petit ruine. Ces bâtiments, réduit à néant. Ces explosions retentissant de partout. Ces bagarres. Ces meurtres. Bien qu'éloignées de la ville, on entendait les cris des habitants, agonisant, souffrant, terrorisés.  

— On y va, ordonna Roxane.

Et pour cause, une légion de démons arrivaient vers nous. On devait fuir et vite. Le plan B était mis en action. Suivant Roxane et ma jumelle, je m'engageais dans la forêt. Mon corps devenait douleur. Tout mes muscles me criaient d'arrêter. Ils n'en pouvaient plus. Les minutes passaient. Mes pieds foulaient l'herbe, la terre. On sautait par dessus des vieilles souches. On tombait pour mieux se relever. J'inspirais et expirais l'air et j'avais l'impression d'avaler une goulée de flammes. Je n'en pouvais plus. J'avais chaud. J'avais soif. On courrait, toujours plus loin, toujours plus rapidement. Les seuls moment de répit résidaient dans les rares altercations entre un démon lambda et nous. Mais Roxane et Keira avaient vite fait d'expédier ce soucis... mais ça ne dura qu'un temps.

Encerclées, nous n'avions plus aucune échappatoire et ils étaient bien trop nombreux pour que Keira et Roxane en viennent à bout toutes seules. L'heure de notre mort approchait... et pire que tout, nous n'avions pas pu sauver notre monde. Notre monde... d'après Roxane, il fut une époque où les humains n'étaient pas malmenés. Une époque où les humains régnaient en maître et ils avaient la chance de vivre dans l'ignorance du surnaturel. Fût une époque où la lignée des Tueuses existaient encore. Gardiennes de notre monde, sans elles, nous étions voués à cette fin du monde.  

La main de ma sœur trouva la mienne. Elle était prête à mourir au combat. Je le savais pour l'avoir vu se battre à de nombreuses reprises. Je ne pouvais pas encore pareil de moi. Les jeux semblaient déjà fait mais par chance, la cavalerie arrivait. Zayne, Cassandre et Samuel arrivèrent pour nous porter secours. Leur intervention eu le mérite d'ouvrir une brèche parmi nos ennemis et Keira en profita pour s'y engouffrer avec moi. Tic. Tac. Le temps nous était compté et on devait à tout prix atteindre notre destination. Un regard à mes arrières m'indiquait que Zayne nous suivait. Il assurait nos arrières et il avait bien raison. Pour autant je n'étais pas rassurée pour l'autre... et très rapidement, j'en venais à me demander où se trouvait Jérémie. Mort, lui aussi? Ma gorge se noua mais on devait continuer à avancer. Finalement, Keira ralentissait la cadence et m'attrapa par les épaules. Plantant son regard dans le mien, un sourire dénué de sens étira ses lèvres.

— On va rester là. On va protéger tes arrières. C'est à toi de jouer, Ariana.

Je voulais paraître forte mais j'en étais incapable. Des larmes dégringolèrent sur mes joues et je sautais dans les bras de Keira. Je ne voulais pas l'abandonner. Je refusais de la quitter. Ses bras m'encerclèrent le temps d'une étreinte puis elle se recula. Elle aussi, pleurait, et ça me brisait que d'autant plus.

— Tout va bien se passer...

C'était un mensonge. On le savait.

— Viens avec moi...
— Je ne peux pas. Et tu le sais.
— Mais si tu reste là, tu va mourir...
— Si tu reste là, on aura fait tout ça pour rien.


... et elle avait raison.

— Je t'aime Keira.
— Je t'aime Ariana.


Elle déposa un baiser sur mon front et moi, je m'éloignais. La terre, de nouveau, se mit à trembler. Plus fortement que d'habitudes. Je m'écroulais sur le sol... et la terre se fendit en deux. Terrorisée, je me reculais sur les fesses pour finalement me redresser sur mes pieds. Un trou d'une dizaine de centimètres donnait sur le néant... Le vide. C'était comme si il n'y avait pas de fond. Retenant un gémissement, je sautais par dessus ce vide pour rejoindre ma destination. Après plusieurs mètres, j'entendis des voix. Des incantations, pour être plus précises. Je me laissais donc guider par ces voix que je connaissais très bien et je les vis. Deux femmes, grande à la peau opaline. Elles se ressemblaient comme deux gouttes d'eau et possédaient une puissance incroyable. Une puissance qu'elles allaient utiliser pour un seul et unique sort... un sort qui allait les consumer au point de les tuer.

Et je n'avais qu'une chose à accomplir : attendre. Attendre qu'elles finissent... et j'étais terrorisée. L'enfer s'abattait sur terre... la terre trembla encore une fois. Les deux femmes, des Ajatars, ne semblèrent même pas atteinte. Comme si elles étaient au-dessus de tout ça. Ce qui n'était clairement pas mon cas.

De nouveau grondement retentirent dans le ciel. Des éclairs zébrèrent la voûte céleste, très rapidement accompagnée par une pluie de boule de feu. Dans un autre contexte, peut-être que cela aurait pu paraître beau... ou impressionnant. Là c'était d'avantages horrifiant. J'inspirais. J'expirais. Trop rapidement. Je devais calmer ma respiration si je ne voulais pas hyper ventiler.

Il me suffisait d'attendre... et je n'en fis rien. Rien du tout. Des bruits de lutte se faisaient entendre, pas très loin de moi. Avec tout ces arbres et ces feuillages, il était difficile de voir de quoi il en retournait... à moins de m'y rendre. Serrant fermement ma dague, je m'approchais. Il aurait pu s'agir de Keira, ou bien encore de Roxane. L'une d'entre elles auraient très bien pu venir jusqu'ici et être en difficulté. Il était hors de question que je reste sans rien faire. Alors je m'approchais et passer quelques arbres, je compris qu'il ne s'agissait ni de Roxane, ni même de Keira.

Un démon... une jeune femme. Des enfants, terrorisés et cachés. Le tableau se peignant devant moi m'obligeait à agir. Ce monde allait s'écrouler d'une minute à l'autre... que je les aide ou non ne changerait rien. Rien à part moi, qui j'étais. Un dernier regard vers les deux Ajatars et je m'élançais pour venir en aide à la demoiselle prise pour cible. Je n'étais en rien une combattante et mon intervention n'était en rien héroïque. Je dirais d'avantages que c'était une intervention désastreuse.

Des éclairs s'abattirent sur le sol. Plus précisément sur les deux Ajatars. Le sort approchait de sa fin. A peine venais-je de le comprendre qu'un nouvel éclair s'abattit, déchirant le néant. Un portail s'ouvrit devant moi... je devais sauter à l'intérieur. Je le savais mais je me retrouvais paralyser par la peur. Ce sort n'était pas sans risque, sans danger. Et surtout, cela faisait de moi le seul espoir. Une seule et unique personne pouvait traverser se portail... la bonne blague.

En me retournant, j'eus à peine le temps de voir le démon me balancer la pauvre femme en plein dans les pattes. Sous son poids, je chutais en arrière... On chutait en arrière... Toutes les deux, tombant dans le portail.

France, 1990

Le froid l'englobe et l'enserre tel un amant jaloux. Il refuse de la lâcher et la garde précieusement dans son isolement. Les jours passent sans qu'elle ne s'en aperçoit. L'espace et le temps ne deviennent alors que des notions obsolètes. Et elle est là, allongée sur son linceul de l'inconscience. Ses traits paisibles expriment ni peine, ni chagrin, incapable de comprendre toute l'horreur de sa torpeur. Il n'y a rien à part le néant. Ce vide qui l'englobe et l'entraîne dans les abysses.

Le temps, il défilait à une vitesse hallucinante. Le docteur Fernandez aimerait par moment pouvoir le stopper. Le temps d'une heure. Juste une heure. Consultant la montre à son poignet, elle lâcha un soupir et trottina à moitié dans les couloirs de l'hôpital. La nuit commençait à tomber mais le nombre de patients ne désemplissait pas. Au contraire. Elle bifurqua dans un couloir et pénétra dans la chambre 312. Ses prunelles se posèrent alors sur la silhouette étendue sur le lit. Une blonde, d'une vingtaine d'année. Elle semblait si paisible, si sereine. Les circonstances de son coma demeurait jusque là inconnue... Cette petite était là depuis déjà trois semaines et aucun changement de son état. Machinalement, elle sortit un stylo de sa blouse blanche et commença à noter les constantes. C'est à ce moment-là que la porte s'ouvrit. Distraitement, elle jeta un œil par-dessus son épaule et constata qu'il ne s'agissait pas d'un membre du personnel.

— Les visites sont terminées.
— Je suis au courant.


En guise de réponse, il tendit sa carte à la médecin. Elle put y lire "Wolfram & Hart" et son sourcil se haussa aussitôt. Elle détestait les avocats... mais d'avantages ceux de Wolfram & Hart.

— Martin Vidal, je suis le mari de Carmilla Vidal.
— Je vois... mais les visites sont toujours interdites à cette heure-ci, monsieur Vidal.

Martin n'avait pas l'habitude qu'on lui tienne tête. D'habitudes, présenter sa carte suffisait. Wolfram & Hart, en plus d'être réputé, était craint et à juste titre. Il était sur le point d'argumenter lorsqu'ils entendirent, tout les deux, une petite voix émerger.

— Où suis-je?

Ariana venait de se réveiller.




FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Coraline Price



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 06/06/2016
MESSAGES : 487
PROFESSION : Ancienne infirmière, mais sans emploi à présent qu'elle est morte
LOCALISATION : Dans sa maison


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 14:06

ARIANAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Ariana C. Vander



Team Citrouille
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2016
MESSAGES : 52
PROFESSION : Assistante chez Wolfram&Hart.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 14:08

CORALINE!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Lagertha MacKenzie



La viking marine - Elle est fraîche ma moule !
DATE D'INSCRIPTION : 01/06/2016
MESSAGES : 705
PROFESSION : Chorégraphe pour l'escrime de spectacle
LOCALISATION : Comédie Française


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 14:11

La jolie blondinette est de retouuuuur

_________________
I'm the smoke from your fire
I'm that lie you can trust
I'm the chord on your guitar
I'm that girl you can't shut up
I'm that blood you might need
In your car when you speed
In that cigarette you breathe
You can't get rid of me
©️ Candy Apple
cover up the truth with a poison kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/CyrielleBandura
avatar

Help me close my eyes
Akhénaton V. Orello



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 19/06/2016
MESSAGES : 664
PROFESSION : Femme d'affaires // Traficante (Tu le veux? Elle peut te l'obtenir.)
LOCALISATION : Dans l'Ombre

MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 14:19

Très bon choix de race

_________________

Sinners confess your Sin
I'm a bitch, I'm a tease, I'm a goddess on my knees -
When you hurt, when you suffer, I'm a werewolf undercover - I can't say I'm not alive -I wouldn't want it any other way♠️ A. Morissette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Ophélie F. Ansel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 560
PROFESSION : Présentement au chômage, anciennement hôtesse de l'air.
LOCALISATION : Étoile contraire dans un ciel d'étoiles fixes.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 17:44

HAAAAAAAAAAAAAAANNNNNN !!!! BOUCLETTE LA BOULETTE, LE RETOUR !!!!!!!!!!!


_________________

one and only wonder of this world
stand together when the world falls down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
G. Ethain Walshe



Team Citrouille
DATE D'INSCRIPTION : 05/06/2016
MESSAGES : 1389
PROFESSION : Toucheur de nouilles professionnel... Ah non pardon je lis pas la bonne phrase du script. - PRODUCTEUR
LOCALISATION : Son superbe appartement avec vue sur le champ de mars et la Tour Eiffel


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 18:28

HAHAHAHA REBONJOUR VOUS EL CANINETTE
Me croquez pas tout cru s'il vous plait, aux pieds la boule de poils

COURAGE POUR TA FICHE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 19:31

ARIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANA.

Contente de revoir c'te bouille.

Rebienvenue parmi nous ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Marius Romanski



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 259
PROFESSION : Autrefois dans le quartier de la loi, uniquement rentier à présent.
LOCALISATION : Plusieurs appartements dans Paris.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 27 Juin - 22:06

J'ai l'impression que c'est un perso déjà connu mais en parfait inculte je dirais juste qu'elle m'intrigue énormément

Re-bienvenue chez toii

_________________
Go ahead, make my millennium.
Die, die, we all pass away. Don't wear a frown 'cause it's really okay. You might try and hide, and you might and pray, but we all end up the remains of the day ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Mar 28 Juin - 9:28

Toi et tes poils de cul, j'te jure.

ALORS TU VOIS MOI JE SUIS GENTILLE. JE VIENS TE VOIR SUR TA FICHE. GROGNASSE. JE VEUX UN LIEN AVEC ALEX ET DEAN ET MINA.
GROGNASSE.

TIENS, POUR TA GUEULE ET LE RETOUR DE MA SOUBRETTE. ( T'as de la chance qu e je puisse pas faire revenir Alaric ! )


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Jeu 30 Juin - 17:00

affraid nnnnnnooooonnnnnnn pas Candice en loup sniffff je vais devoir te détester encore plus XD

Re bienvenue donc Very Happy c'est ton combien de compte ? 10 ?? loool
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Enzo L. Puccinelli



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 30/05/2016
MESSAGES : 464
PROFESSION : possède un laboratoire de biotechnologie, qu'il gère de loin. De très loin.
LOCALISATION : probablement un tombeau du cimetière du Père Lachaise (oui, vraiment).


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Lun 4 Juil - 16:05

Re-bienvenue chez toi

_________________
Oh, what a day, what a lovely day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Ex-Adrastée d'Acanthe



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 09/06/2016
MESSAGES : 534
PROFESSION : dealeuse de plaisirs, marchande de chair.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Mer 20 Juil - 3:31

Pfouah, j'connais pas la demoiselle (le perso, hein, Candice est juste parfaite ) mais il envoie du lourd

WELCOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOME I love you

_________________
the teardrops run down, and fall off her nose
She cries in dark corners, where nobody goes. You can follow the tracks, from her eyes to her chin; years upon years, of letting them win. And her eyes tell a story, of anger and pain. You think she's happy but just look again. And the scars of her past, hidden under her clothes, are a roadmap to places that nobody knows. Her smile is now painted. She's a master of disguise, and you can see it all, just look into her eyes.
E.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
L'instant funèbre



Administrateur
DATE D'INSCRIPTION : 21/01/2016
MESSAGES : 337


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Mer 20 Juil - 6:32

Ici les voix dans ta tête, TU LA TERMINES QUAND TA FICHE LA GUEUSE ?

_________________
where is my demon hide
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instant-funebre.forumactif.org
avatar

Help me close my eyes
Lagertha MacKenzie



La viking marine - Elle est fraîche ma moule !
DATE D'INSCRIPTION : 01/06/2016
MESSAGES : 705
PROFESSION : Chorégraphe pour l'escrime de spectacle
LOCALISATION : Comédie Française


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Mer 20 Juil - 9:18

Je suis d'accord avec les voix dans ta tête, Nola attend

_________________
I'm the smoke from your fire
I'm that lie you can trust
I'm the chord on your guitar
I'm that girl you can't shut up
I'm that blood you might need
In your car when you speed
In that cigarette you breathe
You can't get rid of me
©️ Candy Apple
cover up the truth with a poison kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/CyrielleBandura
avatar

Help me close my eyes
Ariana C. Vander



Team Citrouille
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2016
MESSAGES : 52
PROFESSION : Assistante chez Wolfram&Hart.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Mer 27 Juil - 22:20

MERCI A VOUS TOUS POUR VOS PETIT MOTS DE BIENVENUE!!!


Vous êtes tous TELLEMENT ADORABLE!!!!!



La gueuse, Lagertha... ma fichette est finie!!! ENFIN!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   Jeu 28 Juil - 13:42

ROXANE. KEIRA. ARIANA.
DES FEELS.
DES FEELS PARTOUT. JHQORFZEGZ.

TU ES VALIDÉ(E)
Félicitations, fais voir le croupion !
Maintenant que tu as imposé tes racines sur les terres d'IF, te voilà membre. Et en tant que membre, tu as le droit de garder le silence de fouiner sur le forum pour bien démarrer ! Pour ce faire, on est sûrs que tu l'as sûrement déjà lu, mais dans le doute, file voir le règlement ! Une fois que c'est fait, tu peux poster ta fiche de liens/rp, faire quelques demandes, ou même demander un rp ! Si tu veux poster un scénario, c'est par-là !

Tu peux aussi flooder dans ce coin ou te balader sur notre tumblr.

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff. Nous sommes là pour ça.

A très vite sur IF !


FICHE ET IMAGE PAR SWAN. . OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black out days † Ariana Charlotte Vander (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» C'est l'histoire d'un mec.. Black-mamba.
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» black-tonetone
» Ma liste Black Templar pour le tournoi du Mesnil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
LES DÉMONS DE MINUIT
 :: carte d'identité :: Porte de droite : Bien joué, tu restes.
-
Sauter vers: