(Ophélie) somewhat damaged.
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 (Ophélie) somewhat damaged.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Ophélie F. Ansel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 560
PROFESSION : Présentement au chômage, anciennement hôtesse de l'air.
LOCALISATION : Étoile contraire dans un ciel d'étoiles fixes.


MessageSujet: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 4:53


       
Ophélie Felicia Ansel
Come on baby I got a license for love.


D'après ma carte d'identité, je suis né(e) un seize octobre 1967, par conséquent j'ai vingt-trois gouttes de sang à mon actif. J'ai poussé mon premier cri dans les alentours de Paris, France, Europe, planète Terre et je suis de nationalité Française, avec des origines portoricaines et  germaniques. Ce que ma carte d'identité ne dit pas, c'est que je suis célibataire et que je suis bisexuelle. Mais ça, on s'en fiche n'est-ce pas? Tout comme on s'en fiche de savoir que je suis d'une classe sociale moyenne. Après tout, l'argent ne fait pas le bonheur! Non... je sais ce qui vous intéresse vraiment ! Vous voulez savoir si je suis une rien à signaler Et bien oui ! Vous m'enviez, maintenant ? Hein ? Non ? Toujours pas ? Même si je vous dis que je suis anciennement hôtesse de l'air, désormais fidèle pensionnaire au centre hospitalier Sainte-Anne et accessoirement au chômage. Ah... Quoi ? Comment ça vous m'avez confondu avec quelqu'un ? Et je peux savoir avec qui ? Avec Victoria Justice ... Je vais essayer de prendre ça pour un compliment.

CRÉDIT DE L'IMAGE : ALASKA


PRÉLUDE
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne.



Avec sang et cris, Ophélie, elle te sourit, cette vie, mais tu l’ignores et pour ça tu l’adores… cette vie. Tu t’enfonces. Tu t’enfonces dans les jours. Tu t’enfonces dans les nuits. Tu t’enfonces en l’Enfer. Tu t’enfonces dans le Paradis. Tu cherches et tu cherches. Tu ne trouves pas. Tu ne comprends pas. Arrachée au silence fourbi, tu te fuis en la sérénité maudite, ces hurlements d’outre-tombe qui résonnent hécatombes et entonnent le sempiternel dilemme cornélien qui nécrose toujours mieux ces noirs pétales de rose fanées voltigeant de ta propre tombe. Tu brûles et tu hurles, arrachée au silence fourbi, en vain cette couche de vernit craque et se fend, laisse entrevoir ce que tu ne veux plus voir et tu t’enfonces en sa charogne. Au plus profond de toi tu souffres d'une infirmité, dont tu ne saurais te débarrasser. Plus tu te bats et mieux tu t’abats. De si haut, te voilà déchu si bas, creux, loin, si loin là-bas, bien bas au fond du tréfonds. Tout autour de toi dort en un calme profond, le purgatoire, voilà ce que tu en as fait ton crâne, les souvenirs, indélébiles, comme gravés en ta mémoire, semblable à de la peinture à l’huile, fresques horrifiques que tu peins si bien… trop bien… génie ingénue, tu as fermé les yeux, tu en perds la clarté des cieux, trop tard, tu as réalisé que ce n’est plus ce que tu veux, mais la nuit, cette nuit noire, elle a trouvé son chemin et en toi elle fait toujours un pas. Et les juges d’Enfer te damnent au Parjure, servile, tu les laisses mettre ton cœur en croix, tu te pâmes avec grâce sur ces instruments de tortures qui t’écartèlent et lacèrent. Dommage collatéral, tu joues de ton malheur et ta misère de manière si théâtrale que parfois avec effroi tu te rends compte que tu n’es plus actrice en cette vie, mais tu en deviens le souffle, le soufre, les plaies, le calvaire et les noirceurs patibulaires. Poupée de cire. Poupée de glaise. Poupée de verre. Poupée de chair. Poupée de glace. Poupée de diamant. Humble farce, tu gardes au fond de ton erratique tous ces secrets de polichinelle qui te rendent à la fois si belle et rebelle. Avec sang et cris, Ophélie, elle te sourit, cette vie, mais tu l’ignores et pour ça tu l’adores… cette vie. Et pourtant du t’enfonces et t’enlises. Tu t’endors en cette petite mort qui berce ton âme fêlée, poussée vers l’exutoire, que tu illusionnes encensoir. Tu t’enfonces en l’Enfer. Tu t’enfonces dans le Paradis. Tu cherches et tu cherches. Tu ne trouves pas. Tu ne comprends pas. Ce monde tu ne le comprends pas. Tu ne l’as jamais compris. Comme tu ne t’es jamais comprise. As-tu seulement essayé, dis moi ? Non. Tu te néglige et profane, tes sombre diaphanes, nuits immortelles de ton âme mortelle, sont les pires témoins de ces fresques et calembours de cette vie de troubadour que tu mènes depuis trop longtemps. Bohème, tu aimes la vie bohème, tu souris, mais cependant punie tu vois qu’elle se meurt… cette vie. Paradoxale, infernale, tu es un paradoxe d’Enfer que les Dieux se sont disputés le droit de sculpter les traits célestes que polissent ton visage d’ange. Mystérieuse, dangereuse, noble et interdite. Tu charmes et séduis. Tu es le fruit défendu que jugent les cris et qui rendent ces Dieux si étourdit…

Avec sang et cris, Ophélie, elle te sourit, cette vie, mais tu l’ignores et pour ça tu l’adores… cette vie. Tu t’enfonces. Tu t’enfonces dans les jours. Tu t’enfonces dans les nuits. De tout cela, tu as fui. Aveugle. Tu ne veux plus rien voir, tu ne veux plus rien percevoir et surtout tu veux oublier. Oublier pour mieux te retrouver. Oublier pour mieux te souvenir. Mais les visions de ces cœurs et corps meurtri inondent les mirages de ton esprit d’une beauté défigurée, et de la poussière, et de la cendre, tu ne cesses de descendre, parce que tu veux monter. Remonter des flammes d’Enfer qui t’ont rendu torchère d’Enfer. Sulfureuse ténébreuse. Tu as déjà été véritablement heureuse. Verve de folie qui parfois te rajeunie, bien que tu te laisses ainsi décrépie, tu as un bon sens de l’humour, parfois cynique, parfois salace, parfois folasse, tes mimiques et singeries sont ces charmes ignorés qui aident les gens à mieux t’aimer, bien que tu fais toujours tout pour qu’ils te détestent. Tu l’aimais, pourtant, avant, ce monde… le monde. Mais la nuit a trouvé son chemin et en toi elle fait toujours un pas. Cruelle sentence, tu es ta plus pire pénitence. Tu fais de ce don un fardeau, pourtant tu peux faire de ton sort quelque chose de plus beau.

Ophélie. Paradoxale Ophélie. Poupée de chiffon déchirée par les griffes des bêtes. Sculpture de bronze pliée par les doigts des Dieux. Un jour, peut-être, tu comprendras que tu ne peux rendre tout le monde heureux et enfin faire de ton esprit quelque chose de preux ? Tu es maligne, pragmatique et intelligente. Tu es lunaire. Tu es planète. Tu es l’étoile contraire en ce ciel d’étoiles statiques. Grondent et grondent les tambours de ta guerre. Troubadour, un jour, tu arrêteras ce hideux tour et tu feras de ces visions de mort le plus beau des poèmes. Tu as les deux pieds sur terres, mais la tête dans les étoiles. Et tu sais très bien que la folie, c'est la mort avec des veines chaudes…

Pour l’amour du Ciel, sors-toi la tête du cul et reprends ta vie en main !
Stupide catin dépravée, vas !




DERRIÈRE LE MASQUE
a bear ? you made a bear !!!!!!


PSEUDO † ( Disturbed ) AGE † ( 26 balais ) † COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? † ( Par ma Bichette adorée et ma Mamie fétiche. ) † TON AVIS SUR CE DERNIER ? † ( Les annexes sont tellement géniales, le règlement est amusant à lire, la narration du contexte est un pur chef d'oeuvre, le design est hallucinant et ce projet est renversant ! Chapeau melon à vous les filles. Vous gérez le string d'Augustine !                 ) SCÉNARIO OU INVENTÉ ? † ( Inventé. De grâce, que cette diva du canapé reste dans ma tête    ) UN PETIT MOT A AJOUTER ?Pourquoi il n'y a pas de parenthèse à un petit mot à ajouter ? Notre opinion ne mérite pas d'être entouré de deux ondulations séduisantes ?!   Outre cette connerie, je vous dit longue vie et Dun... Dun dun duuunnn ! (Yo, dites moué que vous avez reconnu les premières notes du générique de BTVS ?   )



FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________

one and only wonder of this world
stand together when the world falls down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Ophélie F. Ansel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 560
PROFESSION : Présentement au chômage, anciennement hôtesse de l'air.
LOCALISATION : Étoile contraire dans un ciel d'étoiles fixes.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 4:53


       
LIVRE-NOUS TON ÂME
I've been locked inside your heart-shaped box for weeks.
 
   

Paris, automne 1983.

- Et pourquoi c’est moi qui dois jouer Sandy ? que râle Magalie, qui se liquéfie de dégoût dans ce t-shirt greffé ZZ top, qu’elle a réquisitionné à son frère pour la soirée, et qui se voit être visiblement trop ample pour son trop maigre gabarit. À l’austérité d’une tragédie Grec, elle termine d’enfiler son jean slim, ses baskets et vient se reluquer dans le miroir…  ce qui la fait râler de plus belle.

- Fais pas ta diva, Mag’ ! S’était prévu depuis septembre que les meufs The Runaways seraient nos figures thèmes pour nos costumes. Sandy, elle est cool et tu es bien, roucoule une voix si colorée de candeur qu’il en vient parfois à douter qu’elle se nourrie de pâquerettes et de jujubes à l’effigie de petites licornes.  Amélie, sombre conasse qui cache très bien ses manies de vieille mégère par le biais d’un sourire Colgate éblouissant et des yeux lubriques de bébé Bambi.

- Tu te fous de ma gueule, n’est-ce pas ? Tu m’as regardé, deux secondes ? J’ai l’air d’une Butch trop assumée qui a chié son féminisme au fond du bidet ! Je voulais être Cherie… ou encore Lita ! D’ailleurs, pourquoi c’est toi qui a l’honneur de te fringuer en Cherie ? T’es même pas blonde !

Et les violons perpétuent leurs larmoyants cantiques, sous les airs indifférents et narquois d’Amélie qui, hermétique aux jérémiades, se tortille comme une chenille sur le lit pour enfiler ce pantalon de cuir rouge flamboyant, qui va indubitablement lui pété sur le corps, alors qu’elle s’enfile en simultané sur le crâne une perruque d’un blond platine quasi chromé.  Toujours étalée comme une morue déshydratée sur ton lit, tout sourire, Amélie tourne son visage de poupée vers toi et déverse sur ton âme ses célestes azurés que tu n’avais définitivement pas envie de contempler… pas ce soir. Moue libidineuse de plaquée aux lippes, elle ose te demander cet absurde :

- Tu en dis quoi, toi, Ophélie ? Tu dois reconnaître que je suis ta Cherie idéale !?

Qui te fait autant d’effet que si elle te touchait l’œil… avec un tisonnier chauffé à blanc. Outrepassant l’envie de lui fendre le crâne sur le coin de ta de table-chevet, ton flanc paresseusement appuyé contre la moulure du cadre de porte, tu te contentes d’hausser une épaule et de dodeliner la tête.

- Idéale. J’en sais rien. Mais si le but est de sponsoriser les membres du groupe Kiss,  je t’annonce qu’avec cette blonde serpillière échevelée que tu as sur la tête et tout ce barbouillage qui te poisse la face, c’est réussi, Amélie, que tu craches, mauvaise à souhait alors que le fil de cette conversation glisse sur les rails de ton indifférence la plus profonde.

Petite garce au cœur sec ? Ouais, cordialement, ce soir, tu l’es et tu l’assumes pleinement. Tu n’as pas envie d’être ici. Tu n’as pas envie d’être ici avec elle. Tu n’as pas envie de la voir étalée sur ton lit, affublée de tout ce cuir qui lui sied à merveille la silhouette de rêve et de baver comme un saint-bernard à chaque fois que ses longs cils fardés s’ouvrent sur ses deux pierres de saphirs qui rafraichissent l’Enfer allumé en ton cœur. Tu lui en veux. Tu lui en veux d’être la raison principale qui te contraint maintenant à devenir ce cliché exacerbé de petite adolescente perdue en les eaux troubles d’une puberté endiablée qui t’emmène à te poser les grandes questions existentielles de la Vie. Par tous les Diables, tu es amoureuse et ça te fait chier… royalement. T’en veux pas de ça. Tu n’as pas besoin de ça. Les étoiles dans les yeux, les papillons dans l’estomac, ces frissons électrisants qui te possèdent les membres et te donnent ces airs horrifiques de la petite damnée dans le film The Exorcist. Si seulement tu pouvais reproduire ce remake jusqu’au bout et lui vomir sur la trogne de la soupe aux pois ! Bah, nah, ma pauvre, toute guimauve, t’es obligée de te pâmer à ses pieds tel un amas de morve écœurante qui dégouline d’un mouchoir. Avoir le béguin pour Amélie Lefebvre, alias la fille sans type mais qui est le type de tout le monde,  c’est un drame d’ado que tu savais bien endurer... garder secret aussi… jusqu’à cet après-midi, dans les vestiaires, après la séance de gym, alors qu’elle sortait de la douche et que toi tu t’y rendais.  Elle savait. Tu sais qu’elle sait. La subtilité n’a jamais été ton deuxième prénom, mais tu es pudique, timide, taciturne et terriblement lunaire. Traduction ? Tu sais qu’elle sait et tu sais aussi qu’elle en pince raide dingue pour Thomas, cet intellectuel très brillant et charmant qui est chouchou de tous les profs. Ils forment un beau couple. Il est Génie et elle Charnelle. Mais c’est bien ça le problème, tu es la meilleure amie d’une fille qui veut plaire et séduire. Elle te plait et… aujourd’hui… dans ces satanés vestiaires, elle t’a séduite. Un, deux, trois, oops, mais c’est quoi ce premier baiser que ton âme n'a pas eu la force de refuser ?! Elle connait tes sentiments… elle sait et c’est parce qu’elle savait tout ça qu’elle t’a balancé à la gueule ce douloureux « Eh, bah, flûte, Ophélie, j’suis désolée, ç’a l’effet d’un pétard mouillé et je suis maintenant fixée sur l’équipe en laquelle je joue. Ne dis rien à Thomas, d’accord ? » Enfer et Damnation ! Pourquoi elle a fait ça ? Encore ce soir, alors qu’elle fait la truite à talons-hauts sur ton lit, tu te le demandes. Conclusion ? T’as ces sentiments bizarres qui ne te lâchent plus depuis cette après-midi et tu vas te faire chier à célébrer l’Halloween entre les bras de Brandon, asiate lambda qui aime les arts martiaux et les jeux d’échec. Tu sais que ça va être un total fiasco, ne serait-ce que pour les personnages que vous incarnez tous les deux ; il est Bruce Lee et toi Joan Jett. Pire mixte ever…

- On devrait oublier cette soirée, ne pas aller chez Vincent et juste se faire un marathon de films d’horreurs, que tu propose, blasée, tandis que, douce ironie, tu enfiles sur tes épaules ton illustre et adorée veste en cuir… prête à sortir.  

- Tu rigoles ?

- C’est une blague ?

- Vous me voyez rire ?

- Hors de question. C’est Halloween. On sort affronter la nuit des morts !

Amélie ne le sait pas. Mais toi tu sais. Tu sais ce qu’il l’attend si elle franchit le pas de cette porte. Cette après-midi, dans les vestiaires, lors de ce fameux bisou désastreux… tu as vu. Tu as vu et tu ne comprends pas. Mais tu sais. En ces secondes décisives, en ces heures de sévices et de crimes rigides, il se rêve un meurtre ardent dans un esprit malfaisant et alors la nuit grandit…

- N’y vais pas, Amélie…

Mais Amélie te défit.
Mais Amélie te sourit.
Et Amélie est déjà sortit…
Et la nuit, en toi, elle grandit…
Grondent et grondent les tambours de ton hécatombe.
Tu n’as pas su l’éloigner de sa tombe…

✤ ✤ ✤

Hôpital Sainte-Anne, 1989.

Est-ce qu’il t’arrive parfois d’y penser ? À ta vie d’avant. Dis-moi, Ophélie, si perdue dans l’écume de l’univers, il t’arrive parfois d’y penser ? Bien sûr que si. Tout était facile… si facile. Grâce à Magalie, tu avais trouvé ce boulot de rêve qui te permettait de voyager, de t’envoler et de voltiger loin… si loin d’ici. Cette autre vie qui t’emportait au hasard, t’éloignait de cette auguste disharmonie du soir alors que la mélodie de cette sombre nuit d’encre te paraissait moins funèbre. Mais un jour tu as été lasse de souffrir, tu as redouté le néant, craignant de vivre et frémissant de mourir. Tu t'es épuisée de frémir d'épouvante et de trembler d’éloquence.

- C’est dans ce genre de circonstance que je regrette amèrement la distance. Cette règle de ne pas pouvoir prendre son amie dans ses bras, c’est une putain de plaie ! que te confesse Magalie, la voix brisée sur les tristesses diamantées.

Tu peux comprendre le mal qui l’afflige, mais tu sais aussi que c’est pour son bien. Alors tu te contentes de lever tes sombres somnambules vers elle, ces profondes ténèbres, diaphanes de ton âme qui se fane. Allégorie de ton âme qui passe, sans guide et sans flambeau, au travers de la sienne, se perd dans la nuit d'ici-bas, dans la nuit de ces tombeaux qui te sont défendus.

- Ne sois pas navrée, Magalie.

Ta voix, un murmure engourdi en les affres des calmants qu’Ils te donnent. Il s’émane d’ailleurs de toi un spleen grandissant, à la fois larmoyant, paisible et terrifiant. Jeune Ophélie. Si belle et si tragique Ophélie. Tu te perds dans l’écume de l’univers… mais il y a Magalie. Elle sait et elle comprend. Elle est la seule à savoir.

- J’ai rêvé d’Amélie… la nuit dernière.

Quelque chose en toi dérape et tu sombres en les creux abysses de ton âme. Tu ne veux pas entendre. Tu ne veux pas entendre le rêve de Magalie.

- Toujours le regard rivé sur l’arrière, n’est-ce pas ? Un jour tu comprendras qu'Amélie est morte et enterrée six pieds sous terre, que tu souffles, à bout de souffle, tant tu souffres. Tu ne veux pas entendre. Tu ne veux rien savoir. Tu en sais déjà trop…

- Mais…

- Tais-toi ! Ne me parle pas d’elle.

Et Magalie comprend.
Et Magalie prête à nouveau serment.
Mélancolique mortelle que tu es, tu rends immortelle ton supplice et tu ne cesses les sévices.

- Je suis désolée, Ophélie. C’est qu’aujourd’hui, tu sais, c’est son anniversaire.

Tu sais. Tu n’as pas oublié.
Tu ne l’oublieras jamais.
Grondent et grondent les tambours de ton hécatombe.
Tu n’as pas su l’éloigner de sa tombe…



FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.


_________________

one and only wonder of this world
stand together when the world falls down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 4:59

Bienvenue par ici, je sens que je vais adorer ton perso

Oh et avant que j'oublie, courage pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 7:37

*FAIT UN GROS SOLO DE GUITARE POUR ENCHAÎNER*
TIIIIIIIN , TINTINTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNN ! /PAN/
ICI TA MAMIE. MON P'TIT CHOU. MA P'TIOTE FIANTE. TOI ICCCCCCCIIIIIIIII. La team  presque au complet quoé. :cowdance: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :maya: :hoola: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :maya: :hoola: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :maya: :hoola: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :maya: :hoola: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :cowdance: :maya: :hoola:  ( Cherche l'intru ! )
Que dire déjà de tes premières ébauches ? On sent déjà que ta plume de rêve va nous émoustiller les papilles, et c'est ça qu'est bon. J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage, de bien dévorer ta fiche, et de m'occuper de ton cas ensuite.

Tu sais où nous trouver en cas de besoin, mais je m'en fais pô pour toé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Ophélie F. Ansel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 560
PROFESSION : Présentement au chômage, anciennement hôtesse de l'air.
LOCALISATION : Étoile contraire dans un ciel d'étoiles fixes.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 9:10

Lyla ; *lui saute au cou et se met en mode koala*
MERCI BEAUCOUP POUR LE PETIT MOT DE BIENVENUE ET LE BON COURAGE POUR LA RÉDACTION DE MA FICHETTE ! J'espère très sincèrement que ton anticipation restera sur la bonne voie et que mon personnage te plaira (Gosh, je fais des rimes. Tu enclenches du poème en moué ) Encore marchi pour le petit mot

 MAMIE !
*attrape ses baguettes chinoises et entame un solo sur sa batterie pour accompagner mémé qui a la patate et qui joue la guitare.* ON EST SI DOUÉES. POURQUOI ON NE S'OUVRE PAS UN GROUPE DE MUSIQUE ! ROCK ON !

HAAAANNN !!! UUUUHHH ! HUUUU ! TULUTUTU ! J'AI TROUVÉ L'INTRU TU M'AS FOUTU QUASI DANS LE PIF CE GROS DOIGT DU MILIEU ! Je savais que l’accueil serait chaleureux et que tout de suite je me sentirais comme chez moué avec ce doigté TU ME DONNES ENVIE DE DANSER :hoola: :hoola: :hoola: :hoola:  

ET COMMENT QUE TU ME FAIS ROUGIR AVEC LES COMPLIMENTS SUR LES PREMIÈRES ÉBAUCHES ! RAAAHHH ! J'AI TELLEMENT HÂTE DE TE RETROUVER POUR RP. J'AI HÂTE AUSSI DE TERMINER MA FICHETTE POUR ALLER ZIEUTER LES PERLES QUE VOUS AVEZ ÉCRIT DANS VOS FICHETTES                     *lui roule dessus, l'enchaîne à ses poignets* TOUÉ PIS MOUÉ, MÉMÉ MAMIE ADORÉE, ON VA ACCOMPLIR DE BELLES CHOSES !!!!!!                      

Merci beaucoup pour le petit mot de bienvenue. T'en fais pas, je sais que si j'ai un problème, je viens pour chatouiller les doigts de pieds pour des renseignements  

Allez, il ne me reste que l'histoire, mais frêle petite Québécoise que je suis, le dodo m'appelle et je crains d'écrire n'importe quoi. Je vous laisse daonc sur cette belle image et vous dis bonne nuit  


_________________

one and only wonder of this world
stand together when the world falls down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Asgeir Halvard



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2016
MESSAGES : 87
PROFESSION : Guerrier viking, champion du bien, peintre, dessinateur, mécano, cuisinier, marin etc...
LOCALISATION : Paris


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 10:44

Bon courage pour le reste de la fiche ! cheers Un personnage déjà singulier, on le voir en parcourant la fiche débutée Razz Si tu as la moindre question n'hésite pas <3

_________________
deep down you can feel what i'm feeling too
. ⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 16:06

TOUAAAAAAAAAAAA!!! ENFIN LA!!! JE ME SUIS MOURU PENDANT DANS TA LONGUE ABSENCE!!!


SOIS LA BIENVENUE DANS LE COIN, JEUNE DEMOISELLE!!!
:hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance:

Comme tu le sais, si t'a des questions nous sommes là pour toua!


Je suis super impatiente de lire la suite!
:hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance: :hoola: :maya: :cowdance:

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 18:19

Outch. Quelle plume magnifique. Genre, waouh grrraou. Quel super nom de famille. Et quelle belle esquisse de personnage, que j'ai bien hâte de voir IRP Je suis absolument charmée, donc je risque fort de venir rôder autour de ta fiche de liens :maya: Je connaissais pas Victoria mais elle est vraiment superbe, surtout sur l'image de la première partie.

Citation :
Pour l’amour du Ciel, sors-toi la tête du cul et reprends ta vie en main !
Stupide catin dépravée, vas !
Et quelle conclusion magnifique. J'en pleure presque

Citation :
(Yo, dites moué que vous avez reconnu les premières notes du générique de BTVS ?    )

Non, pardon.   Mais après, oui. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Sam 4 Juin - 21:12

Victoria Justice! Quel choix original
Elle est vraiment belle je trouve!
Bienvenue à toi, et j'espère pouvoir te croiser en jeu un de ces quatre Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Dim 5 Juin - 7:00

MAIS QUI VOIS-JE DANS LES PARAGES ?

JE SUIS TROP HEUREUSE DE TE VOIR SUR LE FO' !!!! ET TELLEMENT EXCITÉE DE DÉCOUVRIR DAVANTAGE CE MERVEILLEUX PERSONNAGE QUE TU ES EN TRAIN DE NOUS PONDRE :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance: :hoola: :cowdance:

Le caractère et le début de ton histoire fait déjà exploser la culotte de Mémé Georgette ! Je me régale encore et toujours de ta plume, je suis impatiente de rp avec ta petite poulette disons... quelque peu endommagée Laughing  ÉCRIS-MOI VITE CETTE SUITE !!!  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Ophélie F. Ansel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 560
PROFESSION : Présentement au chômage, anciennement hôtesse de l'air.
LOCALISATION : Étoile contraire dans un ciel d'étoiles fixes.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Dim 5 Juin - 7:17

Asgeir ; Comment que je suis troooppp fan de ton prénom, toi. Merci beaucoup pour le petit mot de bienvenue. Je suis vraiment très flattée de voir que l’ébauche, pour le moment, te plaise, en espérant rester sur cette voie et bien entendu que si j’ai besoin j’accours immédiatement dans vos jupons pour réclamer de l’aide.

MA BICHETTE !!!! OWAIS ! OWI ! DIIIHHHHIIII !!!! Si tu savais comme je suis heureuse de te retrouver ! *gambade dans un champ, prend Rachou sur son épaule et roule dans les pâquerettes* Toua et moua nous allons avoir tellement beaucoup trop de folie et de pure plaisir ! Et naon, ne mourue pas, de grâce, je viens tout juste d’arriver pour prendre soin de ce pauvre perso que tu as déjà si bien martyrisé. Parce que ouais j’ai lu ta fichette et mes feels souffrent à ce moment par ta faute. Il va nous falloir un lien de la mort qui tue !!!! Et que si j’arrive si j’ai besoin d’un coup de votre baguette magique !!!!!

Maya ; on parle de choix de vava magnifique et je suis là en train de sentir mon petit cœur fondre comme neige au soleil devant la bouille trop adorable de la belle Maya. Comment que tu me fais agréablement bien rougir avec tous ces beaux compliments qui me touchent vraiment beaucoup. Merci, merci, merci et un énorme câlin pour touaaa !!! *se lance dans un pot de fleur pour se camoufler la timidité* Assurément, il va nous falloir un lien, parce que je vais aussi rôder en tes environs. Et hahahaha ! HAHAHAHAHAHAHA ! les quotes que tu as glissé dans ton post m’ont tué de rire. Je ne pensais pas que ce punch allait ressortir. Comment que tu es juste trop mignonne. Encore merci beaucoup pour le petit mot de bienvenue. On se croise tout vite ! Et tu es toute pardonnée pour mon imitation du générique. Les vocalises, ça n’a jamais été mon fort de toute manière xD.

Adèle ; bien heureuse de voir que mon choix de vava te plaise. J’espère rester dans les bonnes grâces en prenant plaisir à trainer dans la boue cette pauvre meuf hahahahaha. Marchi beaucoup pour l’accueil et au grand plaisir de te retrouver dans les environs !

Tristen ; OH MA BOMBASSE FATALE QUI VIENT TOUT JUSTE D'ÊTRE VALIDÉE IL Y A DE CELA PAS SI LONGTEMPS. MES PLUS SINCÈRES FÉLICITATIONS D'AILLEURS. JE ME SUIS RÉGALÉ DE TA FICHETTE !!! Et merci beaucoup pour le petit mot de bienvenue. Comme toujours, tu sais me faire rougir et sourire candidement devant tes précieux compliments. Il va nous falloir un lien entre demoiselles légèrement sang chaud xD. J'vais tout faire pour rester dans la vague et te satisfaire :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola:

Allez, il me reste qu’une dernière partie à rédiger. J’y vole dès demain mouhahahahahha !!! cheers

_________________

one and only wonder of this world
stand together when the world falls down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Dim 5 Juin - 18:31


TU ES VALIDÉ(E)
Félicitations, fais voir le croupion !
Maintenant que tu as imposé tes racines sur les terres d'IF, te voilà membre. Et en tant que membre, tu as le droit de garder le silence de fouiner sur le forum pour bien démarrer ! Pour ce faire, on est sûrs que tu l'as sûrement déjà lu, mais dans le doute, file voir le règlement ! Une fois que c'est fait, tu peux poster ta fiche de liens/rp, faire quelques demandes, ou même demander un rp ! Si tu veux poster un scénario, c'est par-là !

Tu peux aussi flooder dans ce coin ou te balader sur notre tumblr.

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff. Nous sommes là pour ça.

A très vite sur IF !


FICHE ET IMAGE PAR SWAN. . OPTIMISATION LUNATIC CAFE.





Viens dans mes bras toua!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Ophélie F. Ansel



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/06/2016
MESSAGES : 560
PROFESSION : Présentement au chômage, anciennement hôtesse de l'air.
LOCALISATION : Étoile contraire dans un ciel d'étoiles fixes.


MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   Dim 5 Juin - 19:58

Ça cey de la validation rapide MARCHI !
Et j'arrive tout de suite dans tes braaassssss

_________________

one and only wonder of this world
stand together when the world falls down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: (Ophélie) somewhat damaged.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Ophélie) somewhat damaged.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Série animé wakfu -> pourquoi payer en ogrine pour les avoir définitivement ? :D
» [Récit-RP] Tableau de chasse du groupe Ophélia/Joker...
» un méchant jeu
» Cléophée - Tir Impétueux et Qilby - Faux-pas [Clôturé]
» (Ophélie) something blue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
LES DÉMONS DE MINUIT
 :: carte d'identité :: Porte de droite : Bien joué, tu restes.
-
Sauter vers: