♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

  ♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: ♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.    Jeu 2 Juin - 19:38



Put The Radio On
Sugar and spice, everything nice.



Une jolie ritournelle résonne dans mes esgourdes émerveillées. J'écoute avec admiration la mélodie de Mozart, Lacrimosa, jouée par un pianiste dans un coin du bar cosie et chic. Mes index droit glisse sur la bordure de mon verre à vin, d'où pétille une liqueur carmin et brillante. Jambes croisées, j'inspire longuement pour remplir mes poumons morts. C'est un geste fugace, inutile et versatile. Mais j'aime conserver quelques mimiques humaines pour ne pas éveiller les soupçons. Suis-je à l'abri d'une tueuse, d'un bon samaritain ou que sais-je ? Certainement pas. Voilà pourquoi je me fonds si bien dans la masse, non conserver ma touche personnelle est chic. J'ai l'allure d'une parfaite petite bourgeoise Italienne installée au centre de la France. C'est pile ce dont j'ai besoin et jusqu'ici, jamais aucune folle à pieu ne m'a repérée sans que je ne le désire. La mélodie s'achève enfin, me sortant de mes pensées nostalgiques. Je déplie mes deux longues jambes, me perche sur mes talons pour étendre mon mètre soixante-quinze rehaussé par mes talons. D'un geste rapide, j'engouffre le sang de dieu dans mon gosier, me pourlèche les babines et jette un coup d’œil sombre au serveur qui approche dans l'intention de m'aider à enfiler mon menton.

Aussitôt, ce dernier recule avec un sourire gêné tordant ses lèvres. J'ai horreur qu'on m'assiste telle une empotée. C'est ce qu'ils faisaient tous, dans les années 1500. Dans ce monde patriarcale. Traitant les femmes comme des enfants incapables. Un grondement discret résonne dans ma cage thoracique alors que j'enfile mon manteau de marque noir, agrippe mon sac et dépose ma carte bancaire sur le comptoir. Le temps fugace où l'on me tend la machine et où je sors du bar me semble une éternité, tellement le serveur est un empoté. Je glisse mes mains dans mes poches, souffle une bouffée d'air légèrement glacial en ce début de printemps morose et décevant, et commence à détaler la rue de pavés. Mes talons claquent, tandis que j'observe les clients à travers les vitres des restaurants et bars de la rue. Tous rient aux éclats, ou presque. Certains couples sortent en trombe, le tout en s'époumonant ou en s'hurlant dessus. Certains se bichonnent, s'embrassent ou s'éloignent, les larmes aux joues. Rire. Dispute. Rupture. Encore et encore, ils répètent les mêmes expériences désastreuses. C'est un cercle infernal de passion et de déception. Pourquoi diantre répéter les mêmes erreurs inlassablement ?

Alors que je suis plongée dans mes songes, une fois de plus, une voix familière éclate dans mon oreille droite. La vitesse à laquelle je me détourne est presque trop féline. Mes iris avisent rapidement la jeune femme brune aux traits poupins qui tangue légèrement, totalement ivre. Lyla. Cette petite jeune femme avec un talent formidable, qui a refusé mon offre par pudeur. Je fronce mes sourcils aussi claires que ma crinière en utilisant mon odorat. Qui me confirme aussitôt mes doutes. Le degré d'alcool dans ses veines est inquiétant, pour son petit gabarit. Doucement, j'approche. Tout en restant à une distance raisonnable, je m'exprime d'un timbre clair mais doux :

« - Lyla ?

J'attends qu'elle daigne enfin se tourner, lui offrant un petit sourire bienveillant tout en continuant.

- Vous vous souvenez de moi ? Excusez-moi ... Vous allez bien ? »

Qu'est-ce qui me pousse à me soucier d'une autre personne que moi-même ? L'idée d'avoir une nouvelle opportunité ? J'aimerai dire que oui. Que j'ai toujours fonctionné ainsi. Mais avec cette jeune femme au trait de poupée, il m'est difficile d'en être certaine.




FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. MUSIQUE LANA DEL REY. PUT THE RADIO ON

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: ♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.    Sam 4 Juin - 5:18

Ce soir, j'avais décidé d'échanger de personnalité avec ma soeur. Et oui! Pendant qu'elle se reposait dans notre petit appartement, je faisais la fête avec de parfaits étrangés. Vers vingt-deux heures, j'avais eu un instant de folie passager. Délaissant mes bandes-desssinées, j'avais décidé de quitter le confort de mon lit pour aller enfiler une tenue de soirée, décidant à la dernière minute que j'allais sortir en boite ce soir. Je m'étais donc préparée en vitesse, puis j'avais quitté mon domicile d'un pas rapide avant de changer d'idée. Il n'était pas question pour moi de rater cette soirée. Plutôt mourir que de rester à me morfondre dans mon lit! Et de toute façon, j'avais grandement besoin de me relaxer un peu, d'oublier tous mes soucis pour un moment et quoi de mieux que l'alcool pour y arriver?

Une fois arrivée au bar de mon quartier, je m'étais tout de suite dirigée vers les tabourets disposés autour du barman. J'étais arrivée tard et je comptais rattraper le temps perdu le plus rapidement possible! Je commandai donc deux shooter de vodka que je callai d'un coup, histoire de me réveiller un peu. Quelques secondes plus tard, quelques types entrèrent dans le bâtiment, l'air déjà un peu réchauffés. Bruyants, ils se freyèrent un chemin jusqu'à l'endroit où j'étais assise. Puis, sans un mot, l'un d'eux se détacha du groupe pour venir s'asseoir à mes côtés, geste qui me sembla un peu étrange. Ayant passé une journée assez mauvaise, je ne tenais pas nécécessairement à avoir de la compagnie. Néanmoins, je ne pouvais pas refuser des boissons gratuites. Je le laissai donc faire, allant même jusqu'à engager la conversation, le poussant ainsi à commander un truc pour moi, ce qu'il fit sans hésitation. Le pauvre croyait probablement avoir une chance.

D'ailleurs, il en était tellement convaincu qu'il passa la soirée à me payer à boire, passant de la bière au cocktail. Tout pour me plaire, mais plus les heures passaient et plus je me sentais légère. Après un moment, je sentis qu'il était temps pour moi de partir. Le niveau d'alcool dans mon sang commençait à être dangereusement élevé, alors j'informai mon accompagnateur que je devais me rendre aux toilettes. Seulement, plutôt que d'aller au petit coin, je m'éclipsai en douce. Une fois à l'extérieur, je voulus m'approcher du bord de la rue afin d'appeler un taxi, mais je fus coupée dans mon élan. « Lyla? » S'enquéra une voix que je crus reconnaître. « Vous vous souvenez de moi ? Excusez-moi ... Vous allez bien ? » Je me retournai lentement pour me retrouver face à une rouquine que j'avais déjà rencontré par le passé. La propriétaire de la gallerie. « Will? Je peux t'a- » Commençai-je avant de me reprendre. « Vous appeler Will? Peu importe. De toute façon, on s'en fiche, non? Tu-vous allez bien? » Demandai-je, un peu trop souriante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: ♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.    Mar 7 Juin - 7:34



Put The Radio On
Sugar and spice, everything nice.



Elle a le rouge aux joues et des étincelles dans les iris. La petite brune tangue légèrement de gauche à droite, son corps balance comme un métronome qui rythme les rires des mortels qui galopent et détalent sur le bitume de leurs carcasses palpitante. Il est étrange de constater que je n’ai ni l’envie de lui arracher une carotide, ni de la jeter à la flotte. Ses joues, malgré son âge, son encore faites des rondeurs de l’enfance. Pas assez creusées pour la vieillir, pas assez bombées pour lui donner l’allure toute bambine qui me fait toujours fondre. Un entre-deux qui m’a marquée dès notre première rencontre. Elle a l’âge légal pour se saouler, mais ce que je sens au fond de ses veines est plus profond, plus noir. Peut-être devrai-je tenter le tout pour le tout, alors je m’arrache un sourire mi-figue, mi-raisin, avant de déclarer d’une voix claire et amusée :

« - Ca va. Tu peux me tutoyer, va.

Elle a l’air d’y tenir, contrairement à notre dernière rencontre. Que dit-on, déjà ? Ah, oui, l’alcool désinhibe. Pourtant, les trois verres de vin que je viens de m’envoyer me chatouillent à peine. Les joies du vampirisme … Je me racle la gorge, voulant être certaine de garder toute son attention.

- Tu ne devrais pas te balader ici toute seule, tu sais ?

Et pour cause, quelques saoulards nous accablent déjà de leurs regards lubriques. Ceux-là, je leur arrache une veine avec plaisir. Mes narines se froncent alors que je leur tourne le dos, faisant barrage entre eux et la jeune femme. C’est une belle nuit, malgré l’air frais. Je le sens sans qu’il ne me fasse frissonner. Je n’ai pas cette chair de poule qui me picorait le derme au moindre coup de vent, lorsque j’étais humaine. Marius m’avait emmenée en Finlande, une fois. Ca avait été une expérience désastreuse. L’humaine que j’étais alors s’était mortifiée et plaint à longueur de temps du climat presque polaire. Quand bien même, je déteste les paysages peints de blanc et l’allure mort d’un ciel d’hiver. Je dérive légèrement de ce qui m’intéresse ici présent et papillonne des cils en le réalisant.

- Viens, je vais te raccompagner chez toi, si tu le veux bien. »

Aussitôt déclaré que je lui empoigne joyeusement le bras, sans même lui laisser le choix. Hors de question que je la laisse aux vautours lubriques.





FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. MUSIQUE LANA DEL REY. PUT THE RADIO ON

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Alex M. Godefroid



Gros boulet - Ceci n'est pas la tueuse.
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 348
PROFESSION : Serveuse/Chanteuse dans un groupe de rock, enfin, ça c'était avant le bordel, les vampires, toussatoussa.
LOCALISATION : Dans ton cul au fond à droite, connard.


MessageSujet: Re: ♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.    Mer 19 Oct - 12:42

Sujet archivé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.    

Revenir en haut Aller en bas
 
♰ Tous les mystères qui t'entourent - Lyla&Mina.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Aide] Débloquer tous les bâtiments .
» Tous les donjons solotables par un panda
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» Pourquoi Phoenix gagne-t-il (presque) tous ses procès ?
» Sondage 1: Votre meneur de jeu préferé de tous les temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: Les rps-
Sauter vers: