Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim
WINTER IS COMING
Pour encourager le forum, vous pouvez voter et publier sur bazzart et PRD ici !
Pour les détenteurs de multi-comptes, n'oubliez pas de connecter régulièrement ces derniers !
Chers invités, n'hésitez pas à reluquer nos scénarios ! Beaucoup de rôles importants sont attendus pour IF !

Partagez | 
 

 Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:21


       
DUVAL TIMOTHEY NATHANAEL
Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui


D'après ma carte d'identité, je suis né(e) un 03 NOVEMBRE 1957, par conséquent j'ai 32 gouttes de sang à mon actif. J'ai poussé mon premier cri dans les alentours de PARIS et je suis de nationalité FRANÇAISE (de par ma mère) & ANGLAISE (de par mon père). Ce que ma carte d'identité ne dit pas, c'est que je suis CÉLIBATAIRE et que je suis BISEXUEL. Mais ça, on s'en fiche n'est-ce pas? Tout comme on s'en fiche de savoir que je suis d'une classe sociale MOYENNE. Après tout, l'argent ne fait pas le bonheur! Non... je sais ce qui vous intéresse vraiment ! Vous voulez savoir si je suis un(e) RIEN A SIGNALER Et bien oui ! Vous m'enviez, maintenant ? Hein ? Non ? Toujours pas ? Même si je vous dis que je suis LIEUTENANT DE POLICE A LA BRIGADE CRIMINELLE (1 ÈRE DPJ). Ah... Quoi ? Comment ça vous m'avez confondu avec quelqu'un ? Et je peux savoir avec qui ? Avec CLÉMENT MANUEL ? ... Je vais essayer de prendre ça pour un compliment.

BERENICEWCL


PRÉLUDE
Ce n'est pas cette vie qui m'a choisi : je l'ai choisie, moi.



Tim, il n'a jamais été un gosse comme les autres et par extension, ce n'est pas un homme comme les autres. Quand on est le fils de La Tueuse, on ne débute pas dans la vie de la même façon que les autres. Depuis tout petit, il a été habitué à être fort, à ne pas pleurer pour un rien et à se débrouiller parce qu'il fallait qu'il soit fort. Il le fallait quand sa mère s'absentait des heures durant. Il le fallait quand elle se baladait avec son fils et qu'elle terminait dans un coin sombre à tuer un Vampire et que Tim assistait à la scène. Les Vampires, il a su qu'ils existaient dès qu'il a été en âge de comprendre ce que cela signifiait. A une époque ils étaient de vilains monstres et en grandissant, il a compris que c'était plus que ça : que c'était la réalité. Fort donc le gamin, et fort l'homme d'aujourd'hui. C'est que voir sa mère mourir sous ses yeux, ça forge le caractère. Rancunier et revanchard, il l'est donc à n'en pas douter. Rongé par l'envie de vengeance, pour lui, chaque Vampire en moins est un plus pour ce monde. Chasseur de Vampires et de Démons, il l'est. Il l'est parce qu'il a été adopté et formé par l'observateur de sa défunte mère alors, bien qu'il soit un simple mortel sans aucune capacité particulière, il chasse oui, et il chasse bien. Le combat ça le connaît, les armes ça le connaît. Il ne manque pas d'intelligence parce qu'il en a avalé des livres, encore et encore. Il était obstiné déjà quand il était jeune et ce trait de caractère n'a fait que s'exacerber au fil du temps pour finalement faire de lui un homme particulièrement têtu et borné. Quand il a une idée en tête, il ne l'a clairement pas ailleurs. Excessif et intransigeant, il ne fait pas dans la demi-mesure Tim. Pour lui, il n'y a pas de gris : c'est soit blanc, soit noir. C'est comme ça. Il n'est cependant pas fermé et sait écouter, sait entendre. Pas toujours, mais souvent. Quant à la tristesse, elle est présente chez lui, c'est indéniable. Les années ont beau avoir passé, sa mère lui manque, son père adoptif lui manque aussi, il faut dire que cette perte-là est plus récente. Et puis, il y a les regrets aussi : les regrets de ne pas être né fille, les regrets de n'avoir pas pu être une potentielle, les regrets de ne pas avoir été et de ne toujours pas être à la hauteur de sa mère. Ne peut être à la hauteur de La Tueuse qu'une autre Tueuse. Il est courageux, téméraire, parfois inconscient, c'est vrai. Cela lui a d'ailleurs valu plusieurs séjours à l'hôpital même s'il a, jusqu'à présent, eu de la chance. Cependant, bien qu'il fasse de la lutte contre le Mal son quotidien que ce soit au sein de la Brigade Criminelle ou en en tant que Chasseur indépendant, il n'est pas que ça. Tim, c'est quelqu'un de sensible, quand bien même on pourrait croire le contraire puisqu'il ne montre presque jamais ses émotions aux autres. Il a beaucoup de mal avec ça. Le cœur sur la main, il est d'une générosité presque affligeante en réalité. D'ailleurs, son cœur, quand il bat pour quelqu'un, il ne bat pas qu'à moitié. Quand il aime, il aime vraiment et il en est capable. Parfois, il oublie simplement que c'est le cas. Parfois, il s'oublie.




DERRIÈRE LE MASQUE
- Tu veux danser ? - Avec toi ? - Ben euh, oui. - Ben euh, non.


PSEUDO † BereniceWCL AGE † Assez vieille pour avoir passé mon adolescence en compagnie de Buffy quand ça passait dans la trilogie du samedi soir, si, si.  What a FaceCOMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? † Je suivais le projet Bazzart DUH !  TON AVIS SUR CE DERNIER ? † CEY BO JOLEM DE TOUT MON COEUR !!!!!!!!!       SCÉNARIO OU INVENTÉ ? † Il est inventé mon p'tit Tim bien que je me sois inspirée du Principal Wood dans Buffy, je l'avoue.   UN PETIT MOT A AJOUTER ? *Prend la voix de Spike* OUT. FOR. A. WALK. BITCH.  



FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:22


       
LIVRE-NOUS TON ÂME
« A chaque génération il y a une élue. Seule, elle devra affronter les démons et les forces de l'ombre. L'élue, c'était ma mère. »
  
    

Paris - Décembre 1971


Elle m'a dit de rester caché alors je reste caché. Je reste tout le temps caché quand une saleté de Vampire ou Démon débarque et que maman doit se battre. C'est la règle à laquelle elle tient le plus et à laquelle je ne dois jamais désobéir. Je le sais. Je sais le danger. Maman m'entraîne, maman m'apprend des choses mais elle m'apprend surtout la prudence et quand elle se bat, la prudence veut que je reste à couvert, c'est comme ça. Pourtant, moi, j'aurais bien envie de l'aider mais je n'ai pas l'âge ni la force pour le faire. Elle, la force, elle l'a, parce que c'est la Tueuse et je l'admire pour ça. Comment ne pas l'admirer alors qu'elle se bat contre des choses immondes et qu'elle remporte le combat à chaque fois ? Comment ne pas l'admirer quand elle leur fait mordre la poussière, littéralement. Je l'admire toujours oui, quand elle se bat, quand elle ne se bat pas. Toujours. Là, elle se bat. Je suis caché derrière un banc, accroupi, je ne dis rien, je ne respire presque pas, je suis aussi silencieux qu'elle m'a appris à l'être alors qu'elle est plus loin en train de se battre contre plusieurs Vampires. Comme d'habitude, elle encaisse les coups sans problème avant de les rendre. Comme d'habitude, elle est forte. Forte et invincible. C'est en tout cas comme ça que moi je l'ai toujours vue mais aujourd'hui, elle n'est pas invincible. Au fil des secondes, je vois qu'elle a plus de mal que d'habitude : pourquoi ? Est-ce qu'elle a un problème ? Est-ce qu'ils sont trop nombreux ? Pourtant, elle en a déjà combattu des groupes des Vampires alors quoi ? Et puis il n'en reste plus que deux. Je ne sais pas. Je ne sais pas mais quelque chose n'est pas normal. Quand elle finit un genou à terre j'esquisse un geste pour me relever mais m'arrête net et reste prostré derrière le banc : je ne dois pas désobéir. Quoi qu'il arrive, je ne dois pas désobéir, elle me l'a répété maintes et maintes fois. Mes doigts s'accrochent au bois du banc, mes ongles s'enfoncent au point que je me plante quelques échardes et quand ils sont tous les deux sur elle, enroulés comme des serpents autour d'une proie, je plaque mes mains contre ma bouche pour étouffer un cri : ils ne doivent pas m'entendre. S'ils m'entendent cela voudra dire que je n'ai pas réussi à obéir à maman. Les larmes me montent aux yeux. Les deux Vampires finissent par se redresser et je vois maman tomber au sol. Mes mains sont toujours plaquées contre ma bouche. Il faut que je reste le plus silencieux possible. Ils s'éloignent de maman mais s'approchent de moi et mon cœur bat si fort contre mes côtes que ça m'en fait mal mais ils ne s'arrêtent pas, ils ne viennent pas me chercher. Alors que la pluie commence à tomber avec abondance, ils me dépassent et je les entends. J'entends leurs voix. J'entends leurs mots.

« Je t'avais dit qu'il n'y avait rien de meilleur que le sang d'une Tueuse. J'avais pas raison ?
- Si ! »

Ils rient.
Ils rient à gorge déployée.
Puis plus rien.
Plus rien que le bruit de la pluie qui tombe.

Je finis par me redresser, je m'approche de maman. J'y vois trouble : c'est à cause de la pluie ? Oui, mais à cause de mes larmes aussi. Je viens me mettre à genoux à côté de maman, non, à côté de son corps. Je vois les traces au niveau de son cou, je vois son teint, je vois ses yeux grands ouverts mais vides. Si vides...

« Maman ?... » je souffle tout bas mais je sais, je ne suis pas idiot.

Elle me jugeait trop jeune pour me battre et elle avait sans doute raison mais à treize ans, on sait. On sait quand la personne qui est devant vous n'est plus qu'un corps. On sait quand la vie a totalement quitté un être. J'observe maman et je vois son pieu juste à côté d'elle, par terre. Je me penche par dessus son corps, récupère le pieu que je glisse dans la poche trop grande de mon manteau puis, je m'accroche à son blouson, je baisse la tête et je reste là. J'ignore combien de temps : quelques minutes ? Quelques heures ? Au bout d'un moment, j'entends des sirènes. Je relève la tête et j'aperçois des gyrophares. Au départ, ce ne sont qu'un mélange de lumières rouges et bleues et qui ça devient plus net, je finis même par voir des silhouettes s'approcher de moi. Je reconnais la police. Je sens des mains se poser sur moi, me soulever, m'éloigner du corps de ma mère. Je me débats, je veux rester avec elle mais on m'emmène malgré tout. On m'emmène jusqu'au poste de police où on me recouvre d'une couverture puisque je suis trempé et gelé jusqu'aux os. On me fait m'asseoir, on me fait patienter après qu'on m'ait posé quelques questions, après qu'on m'ait demandé qui on pouvait appeler. Celui qu'on peut appeler passe bientôt les portes du commissariat et quand j'entends sa voix prononcer mon prénom je relève mon regard vers lui. Est-ce que c'est ma propre souffrance que je vois se refléter dans son regard ou est-ce que c'est la sienne ? L'observateur de maman s'approche de moi et me serre fort dans ses bras. Moi aussi je le serre fort.

Sa Tueuse est morte.
Ma maman est morte.

†††
Paris - Octobre 1978


Je pénètre à l'intérieur de la crypte, Alfred sur mes talons. J'observe les alentours, je ne vois rien de suspect, pas au premier abord en tout cas. Puis, finalement, j'aperçois dans le fond des corps. Je tends le cou et les compte : ils sont trois.

« Alors ? Restes ou Vampires ? » Alfred me questionne.

Je fronce les sourcils et m'approche doucement mais sûrement pour pouvoir répondre à sa question. C'est là que j'entends la porte se refermer dans un bruit sourd. Je fais volte face pour m'apercevoir qu'Alfred n'est plus là. Je m'en retourne auprès de la porte, tente de l'ouvrir : en vain.

« Alfred ?
- Je suis là. »

Oui, il est là : derrière la porte, dehors, et moi je suis tout seul à l'intérieur de la crypte.

« Restes ou Vampires ? »

Je me retourne et vois les silhouettes se relever. Mon cœur s'emballe.

« Vampires ! » je réponds à celui qui a été l'observateur de ma défunte mère et qui est devenu mon père depuis six ans maintenant.

Celui qui m'a entraîné, qui m'a tout enseigné. Celui avec lequel je suis parti en chasse chaque soir depuis la mort de ma mère. Celui qui m'a toujours accompagné. Celui qui... M'abandonne maintenant ?

« Vampires ! » je répète pour être certain qu'il m'entend bien et qu'il a bien compris. Les Vampires se rapprochent. « Alfred ! »

Ma main se resserre autour du pieu en bois.

« Je t'ai toujours protégé, toujours. Je me suis toujours battu avec toi. » je l'entends me dire à travers la porte alors que les Vampires esquissent un sourire. « Maintenant, tu dois t'en sortir tout seul. »

Un test ? Il est sérieux ? Oui. Il est même très sérieux puisqu'il n'ouvre pas la porte. D'accord.

« Ok... » je souffle pour moi-même.

Mon cœur bat vite, très vite, tandis que j'observe mes trois adversaires et tout ce qui se trouve dans la crypte. Soit je les tue, soit je meurs en essayant, c'est aussi simple que ça. La vie ne tient qu'à un fil, je suis bien placé pour le savoir et quand on se bat contre ces saloperies, c'est d'autant plus le cas et si je ne suis pas capable de les battre, je ne serai jamais un bon chasseur, jamais. Il y un instant de flottement durant lequel je sens encore mon cœur battre puis, quand le premier Vampire se jette sur moi, tout devient blanc. Tout devient instinctif. Les coups, j'en reçois beaucoup mais j'en donne tout autant. Je sens la douleur mais j'en fais abstraction. Je me bats de toutes mes forces. Le premier tombe en poussière. Le deuxième tombe en poussière. Le troisième tombe en poussière. Je finis le visage en sang, très probablement quelques côtes cassées mais vainqueur et eux...

Eux, ce sont les premiers d'une longue, longue, longue liste de Vampires qui vont mourir de mes mains.

†††
Paris - Février 1990

J'arrête la voiture dans un dérapage. Je me saisis de la radio et demande des renforts le plus rapidement possible. Je donne l'emplacement et sors de la voiture, flingue à la main, pieu accroché à la ceinture, je saute par dessus un banc et descends les marches qui mènent aux quais de la Seine quatre à quatre. Il est parti tout seul. Tout seul. Il a trouvé un nid et lui, il est parti tout seul, comme s'il pouvait gérer un nid sans mon aide. Il veut prouver quoi ? Qu'il est encore assez fort ? Il ne l'est pas. Il ne l'est plus. Plus autant en tout cas. J'ai l'endroit parce qu'il l'a transmis à Cathy. Cela fait quelques mois qu'elle est avec nous, qu'elle nous aide. On l'a sauvée d'un mauvais pas et on a su que mademoiselle s'intéressait aux Démons et autres choses pas très communes et quand elle a proposé de nous aider on a dit oui parce qu'après tout, plus on est pour fouiller et mieux c'est. Là, en l'occurrence, elle a pu me dire où Alfred s'était rendu. Enfin, à peu près. Je cours, j'observe, je tends l'oreille et finalement, c'est bien plus loin que j'aperçois la scène. Aussitôt, cela me rappelle bien trop de mauvais souvenirs : deux Vampires, Alfred... Deux Vampires, ma mère... Les images se superposent et je crie.

« ALFRED ! »

Au moins, ça a le mérite de détourner l'attention des Vampires quelques instants ce qui lui permet à lui de frapper. Un Vampire se dirige vers moi, l'autre continue de se battre avec Alfred. Lorsque le Vampire arrive à ma hauteur, je glisse mon flingue dans son holster et récupère le pieu. J'évite un premier coup de poing, en encaisse un autre, lui envoie un coup de coude dans la mâchoire avant de planter le pieu dans son cœur : un de moins. Je reporte mon attention sur Alfred et le Vampire contre lequel il se bat. Je vois le Vampire donner un sacré coup de pied dans la tête d'Alfred ce qui le fait vaciller. Il reste debout mais il ne bouge plus. Le Vampire fonce sur lui et je n'hésite pas : je sors mon arme et tire. Je ne le fais qu'en dernier recours car la discrétion est de mise dans le combat contre le Mal, je le sais, mais quand il le faut, j'utilise mes balles en bois et là, il le faut. Il le faut parce que je n'aurai pas le temps d'arriver jusqu'à eux avant que le Vampire ne tue Alfred. Une balle tirée dans l'épaule du Vampire qui le fait reculer. Je me fige une micro seconde pour pouvoir mieux viser et la seconde balle termine dans son cœur pour le transformer à son tour en poussière. Alfred reste debout, au bord du quai, face à la Seine, il ne bouge pas. Moi je cours.

« ALFRED ! » je l'appelle une nouvelle fois mais il ne tourne pas son regard vers moi.

Je fonce, le vois vaciller et tomber la tête la première dans le fleuve.

« ALFRED ! » je hurle alors que j'arrive là où il se trouvait. Ni une, ni deux, je saute à l'eau pour le récupérer. Il n'a heureusement pas le temps de couler mais je le mets sur le dos pour éviter qu'il ne se noie. Je cale sa nuque contre mon épaule, utilise ma main pour maintenir sa tête hors de l'eau et use de mon autre bras pour nager et nous sortir de là : il est inconscient.

« Reste avec moi ! » je lui dis tout en nageant vers là où je pourrai nous faire sortir de l'eau. « Reste avec moi ! » je lui répète encore et encore jusqu'à ce que j'arrive enfin à un endroit où je peux nous hisser hors de l'eau. Lorsque nous sommes enfin au sol, je vois nettement sa plaie au niveau du crâne. Je vois nettement le sang qui en coule. Je maintiens sa tête, sa nuque. Je pleure. « RÉVEILLE-TOI PUTAIN ! » je lui crie dessus. « Tu peux pas me faire ça ! Alfred s'il te plaît ! »

Mais rien.
Rien du tout.
Cette fois encore, les sirènes vont se faire entendre.
Cette fois encore, les gyrophares vont se faire voir.

†††
Paris - Mars 1990

Il n'avait plus aucune famille lui non plus alors, c'est logique qu'il soit enterré avec ma mère. Je n'allais pas renvoyer son corps en Angleterre pour qu'il termine dans une immonde fosse commune. Alors oui, il est enterré avec ma mère, c'est le mieux. Pour eux. Pour moi aussi sans doute. Assis sur les graviers, j'observe la pierre tombale, impassible. J'ai pleuré. J'ai beaucoup pleuré à la maison mais tout seul, devant personne. Mes sentiments, ils ne regardent personne, pas même Cathy. Cathy qui doit être sur le départ si je ne me trompe pas. Je jette un coup d'oeil à ma montre : oui, son train part d'ici une trentaine de minutes. Je soupire. J'entends des pas et c'est sur Cathy justement que mes yeux se posent. Je fronce les sourcils, ne comprenant pas ce qu'elle vient faire là.

« J'allais pas partir sans te dire au revoir. »

Je détourne mon regard pour le reposer sur la pierre tombale. J'avais pas envie qu'on se dise au revoir, j'avais pas envie de vivre ce moment-là : elle fait chier. Elle vient s'asseoir à côté de moi, observe la pierre tombale en silence un moment puis, elle décide de le briser ce silence.

« Je suis désolée de devoir partir.
- Ah non, pas de ça. » je la coupe.

Je tourne mon regard vers elle. Je sais que mes yeux sont froids, tout comme mon attitude.

« Tu ne dois pas partir. Tu choisis de partir, y'a une nuance. »

Son départ ? Je ne le prends pas bien. Elle abandonne et j'aime pas quand les gens abandonnent.

« Je sais que je choisis mais je suis quand même désolée de le faire.
- Faut pas. Tu fais ce que tu as envie de faire. T'as pas être désolée, tout ira bien pour moi.
Oh je sais ça, tout va toujours bien pour toi. »

Froncement de sourcils de ma part.

« C'est-à-dire ?
- Tu dis toujours que tu vas bien, que tu gères. Tu montres pas ce que tu ressens, on sait même pas si tu ressens quoi que ce soit. J'veux dire... T'as été obligé de le débrancher et... Je t'ai même pas vu pleurer Tim... »

Ce à quoi je ne réponds rien. Ce n'est parce qu'elle ne m'a pas vu pleurer que je ne ressens rien. En quoi c'est mal de vouloir garder mes émotions pour moi, hein ? En quoi ?

« C'est tout ? T'as fini ?
- Non. Tim, tu vas finir par te faire tuer à force d'agir comme ça. Tu te jettes dans cette bataille sans y réfléchir, t'es pas né pour ça. »

Je me crispe.

« Elle, elle était née pour ça et elle en est quand même morte.»

J'ai tout à coup envie de lui en coller une et elle le voit nettement dans mon regard puisqu'elle se ratatine sur elle-même, réalisant qu'elle est allée trop loin.

« Pardon, je voulais pas...
- Oh si, tu voulais et ça devait te démanger depuis un moment. Je sais. Je sais que je ne suis pas né pour ça mais c'est pas une raison pour abandonner. Je fermerai pas les yeux en prétendant que je sais pas. Je fermerai pas les yeux en prétendant ne pas pouvoir me battre parce que je peux me battre et tant que je le pourrai, je le ferai même si ça doit me coûter la vie. Je préfère mourir pour quelque chose plutôt que de mourir pour rien. » Un silence. « T'as pas un train à prendre ? »

C'est sec, c'est froid mais sincèrement, à quoi d'autre s'attendait-elle ? Les larmes lui montent aux yeux, pas moi.

« Fais attention à toi... » elle termine par murmurer avant de se redresser.

Je la regarde s'éloigner. La vérité ? Son départ me crève le cœur parce que je l'adore mais je lui en veux tellement d'abandonner la lutte alors qu'elle peut encore se battre...Je lui en veux tellement de m'abandonner, moi.

Comme tous les autres.





FICHE PAR SWAN. IMAGE TUMBLR. OPTIMISATION LUNATIC CAFE.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Bathsheba Tallis



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 645
PROFESSION : Arnaqueuse


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:28

BIENVENUUUUUUUUUUUUEEEEEE



Dis, j'ai un gros gros doute : t'étais pas sur le forum Survival Instinct ? Parce que ton pseudo me dit vraiment quelque chose...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:30

THANK U What a Face

Non, c'était pas moi, c'était mon clone J'y étais, j'y suis restée très, très longtemps même De bons souvenirs Tu étais qui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Bathsheba Tallis



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 645
PROFESSION : Arnaqueuse


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:31

Je le savais ! J'étais j'étais.......... Téo

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:32

AH PUTAIN DE BORDEL DE QUEUE !!!!!!

Pardon. C'est sorti tout seul.

Je suis TELLEMENT heureuse de te retrouver ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Bathsheba Tallis



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 645
PROFESSION : Arnaqueuse


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 22:33

MOI AUSSIIIIIIIIIIIII

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Lun 30 Mai - 23:02

lol! lol! lol!
C'est meugnon, on assiste à des retrouvailles touchantes!
Une petite léchouille pour vous deux!!!

Sinon, BIENVENUUUUUUUUUUE SUR LE FORUM!!!

Je ne connais pas du tout cette célébrité mais GRAHOU!!!!
Si jamais tu as des questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff! On est là pour répondre à tout tes besoins!

Bon courage pour la rédaction de ta fichette!!!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Mar 31 Mai - 9:08

Spoiler:
 

J'attendais plus que toi mon nounours.  
Bienvenue à la maison, ravie de te voir, ravie de voir un aperçu de ton loustique et hâte de le voir en jeu. Mais si tu savais ce que j'ai hâte.

HS total, mais genre, au boulot l'autre jour, j'ai vu un grand black, y ressemblait trop à Wood. ( Quoi, comment ça je m'égare ?)

Allez HOP HOP HOP.
*Vide le camion de Cookies sur Timmy*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Mar 31 Mai - 12:20

@Wilhelmina De Santis a écrit:

HS total, mais genre, au boulot l'autre jour, j'ai vu un grand black, y ressemblait trop à Wood. ( Quoi, comment ça je m'égare ?)


Et tu ne l'a pas embarqué chez nous? T'es NULLE!

Titim n'accepte pô c'est cookies. Ils sont empoissonnés!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Mer 1 Juin - 12:22

Tu m'vois embarquer un GRAND monsieur avec mes PETITES jambes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Mer 1 Juin - 15:54

Bienvenue par ici avec ce canon et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Mer 1 Juin - 17:25

Rachelle Vui cey mignon les retrouvailles hein ? What a Face En même temps ça faisait une paye qu'on s'était pas croisées avec la miss aloooors Merci en tout cas

Wil (flemme d'écrire le prénom en entier bonjour) : LE GIF MERCI Et j'suis ravie d'être là, j'attendais ça avec impatience comme tu le sais bien

Lyla : Merci ma jolie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Jeu 2 Juin - 16:29

Haaaan, cette idée de personnage est géniale. Un fils de Tueuse, c'est d'un génie.

Citation :
Il le fallait quand elle se baladait avec son fils et qu'elle terminait dans un coin sombre à tuer un Vampire et que Tim assistait à la scène.

100 ans de thérapie. Pas le choix ; pour vaincre tes démons, tu dois en devenir un (argumentaire pourri)

Citation :
Et puis, il y a les regrets aussi : les regrets de ne pas être né fille

Pour une fois que c'est dans ce sens là Moi j'applaudis
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 17:11

100 ans ? Ah non, la chasse aux dents longues c'est plus efficace qu'un psy, tu peux m'croire

Et oui, il aurait voulu être une fille pour avoir au moins une chance d'être une potentielle : c'est mal foutu la vie quand même

Sinon, il est écrit que tu es un grosse butineuse  : tu butines quoi ?

Les gars, j'passe à la rédaction de mon histoire. J'termine ça d'ici à ce soir KRU KRU KRU KRU KRU KRU
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 18:10

Plus efficace qu'un psy ? Peuh. Pourquoi les humains nous aiment pô ? J'veux dire, les humains s'entretuent aussi entre eux, et personne fait de la chasse à l'humain Moi j'pense que c'est le karma si c'est un bonhomme. Une vie pourrie contre une vie prise Arrow

Qu'est-ce que je butine ?
Bah. Disons tout. Surtout les fiches
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 18:10

Eeeeh ben y-en a de ces messages par ici!
Moi j'vais faire simple et efficace : Bienvenue.

Bim, terminé!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 18:24

Maya Garandier a écrit:
Plus efficace qu'un psy ? Peuh. Pourquoi les humains nous aiment pô ? J'veux dire, les humains s'entretuent aussi entre eux, et personne fait de la chasse à l'humain Moi j'pense que c'est le karma si c'est un bonhomme. Une vie pourrie contre une vie prise Arrow

Qu'est-ce que je butine ?
Bah. Disons tout. Surtout les fiches

NON MAIS OH !!!! Il a rien demandé Tim hein ! On a tué sa mère ! On a tué son père adoptif alors ON SE CALME EUKAY ? Oeil pour oeil ET OUAIS OEIL POUR OEIL !!!!!

Bon, sinon, butine donc ma fiche ma jolie, azy

Et merci Adèle pour ton gentil mot de bienvenue Même si t'es à moitié un Démon
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Help me close my eyes
Bathsheba Tallis



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2016
MESSAGES : 645
PROFESSION : Arnaqueuse


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 19:40

Wuiiiiiiiiii ça faisait longtemps :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola: :hoola:

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Wilhelmina de Santis



Team Sorcière
DATE D'INSCRIPTION : 03/05/2016
MESSAGES : 1795
PROFESSION : Dirige une galerie d'art.
LOCALISATION : Les coins les plus chics de la ville, bien-sûr.


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 19:55


( J'suis limitée ce soèr. )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/
avatar

Help me close my eyes
Rachelle F. Delacroix



Hellcome to Paris! Le barbecue c'est par-ici.
DATE D'INSCRIPTION : 22/01/2016
MESSAGES : 570
PROFESSION : Elle ne travail pas. Elle participe à des combats illégaux. Parfois elle vole. Et de temps en temps, elle magouille.
LOCALISATION : Dans tes fesses.


MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 21:55


TU ES VALIDÉ(E)
Félicitations, fais voir le croupion !
Maintenant que tu as imposé tes racines sur les terres d'IF, te voilà membre. Et en tant que membre, tu as le droit de garder le silence de fouiner sur le forum pour bien démarrer ! Pour ce faire, on est sûrs que tu l'as sûrement déjà lu, mais dans le doute, file voir le règlement ! Une fois que c'est fait, tu peux poster ta fiche de liens/rp, faire quelques demandes, ou même demander un rp ! Si tu veux poster un scénario, c'est par-là !

Tu peux aussi flooder dans ce coin ou te balader sur notre tumblr.

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff. Nous sommes là pour ça.

A très vite sur IF !


FICHE ET IMAGE PAR SWAN. . OPTIMISATION LUNATIC CAFE.




TIM!!! DANS MES BRAS!!!
J'ai dévoré ta fiche!

_________________

Despite this cruel world

If you are dreaming, I never want to wake you up.

Sometimes I doubt the path I chose. Sometimes my dreams feel all on hold. There's no doubt that this will make me strong. Because it's the hardest thing I've ever done.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Help me close my eyes
Invité



Invité

MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   Sam 4 Juin - 22:11

*Se jette dans les bras de Rachelle*
Revenir en haut Aller en bas


Help me close my eyes
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debts are due it's time to pay, here comes Judgement Day || Tim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault
» Impossible de connecter mon lapin via une Time Capsule
» Hockey time !
» A Most Dangerous Time: Japan in Chaos, 1570-1584 - MMP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'instant funèbre :: 
LES DÉMONS DE MINUIT
 :: carte d'identité :: Porte de droite : Bien joué, tu restes.
-
Sauter vers: